15Novembre
2018
Résidus de phytos dans les cheveux

D'où viennent-ils vraiment ?

Le grand public utilise plus de pesticides qu'il ne semble le croire. Alors que les agriculteurs sont une nouvelle fois montrés du doigt, une étude montre que les colliers anti-puce, insecticides, produits de traitement du bois et autres produits domestiques ont une forte part de responsabilité. C'est ce qu'explique sur Twitter @Agritof80, agriculteur dans la Somme. Il décrypte l'étude point par point : « Non, l'agriculture n'est pas responsable de tous les maux... »

2Novembre
2018
Corteva Agriscience

« Soutenir le progrès sur le chemin d'une agriculture plus durable »

Pour une agriculture plus durable, Corteva Agriscience souhaite développer une offre de produits phytosanitaires innovants et d'origine naturelle. Parmi les produits à venir : l'Inatreq, un nouveau fongicide en grandes cultures, issu de la fermentation de Streptomyces. Efficace contre septoriose et rouilles, il devrait apparaître sur le marché d'ici 2020 ou 2021.


16Février
2018
Médoc

Une association de lutte contre l'usage des pesticides a dévoilé jeudi, Journée internationale du cancer de l'enfant, une « enquête » menée à petite échelle dans le Médoc viticole, avec des résultats selon elle « alarmants » sur la présence de produits phytosanitaires dans des maisons.

10Janvier
2018
Protection des céréales

Action Pin a déposé auprès de l'Anses une demande d'extension d'Autorisation de mise sur le marché pour ses fongicides de biocontrôle Vertisoufre et Heliosoufre S. Aujourd'hui, homologués contre l'oïdium des céréales, ils devraient prochainement être autorisés contre septoriose.

9Janvier
2018
Programme fongicide

Attention à l'helminthosporiose de l'orge

2017 a été marquée par un retour de l'helminthosporiose sur les orges d'hiver. Il faudra être d'autant plus vigilant en 2018, qu'Étincel, variété la plus cultivée en France, a subi de fortes attaques de la maladie alors qu'elle était classée peu sensible. Les parcelles à risque helminthosporiose vont devoir intégrer de nouvelles recommandations. Afin de garantir le meilleur niveau de performance dans ce nouveau contexte, BASF préconise d'associer lors du traitement fongicide T2, au-delà du SDHI et du triazole, un 3e mode d'action avec une strobilurine efficace sur helminthosporiose.