Fongicides

Toutes les nouveautés en produits de protection contre les maladies des cultures.

28Juin
Fongicides céréales

Une innovation pour répondre aux besoins des agriculteurs et de la société

BASF développe actuellement le premier isopropanol-azole pour une utilisation sur blé et orge. Avec cette innovation fongicide, la firme entend ainsi proposer pour la prochaine campagne une réponse aux attentes des agriculteurs et de la société (sous réserve de l'obtention des autorisations de mise en marché en France).


25Avril
Maladies fongiques

Un problème commun aux cultures et aux hommes

Avec l'apparition de résistance aux fongicides, les champignons représentent une véritable menace pour l'agriculture, l'alimentation et la santé humaine. Tous les acteurs doivent ½uvrer ensemble pour limiter ce phénomène. Côté cultures, les agriculteurs sont vigilants et la recherche est active afin de trouver des solutions alternatives.

12Mars
Fongicide céréales

BASF vient d'obtenir l'homologation européenne de Revysol, fongicide efficace contre la septoriose et la rouille du blé, mais aussi contre la ramulariose de l'orge. Sous réserve de l'obtention de l'autorisation nationale, ce nouveau fongicide pourrait être utilisable dès 2020.

8Mars
Biocontrôle

Après audit, les adjuvants et fongicides Action Pin sont désormais présentés conformes par Ecocert aux règlements européens de l'agriculture biologique n° 834/2007 et 889/2008. Cette attestation donne des « garanties supplémentaires en termes de qualité et de traçabilité aux agriculteurs ».

24Décembre
2018
Témoignage A. Fauvaux (60)

Fondamentaux et leviers agronomiques pour une stratégie fongi céréales optimisée

Depuis trois ans, Alexandre Fauvaux, agriculteur dans le sud de l'Oise, s'est lancé dans une démarche de réduction des produits phytosanitaires sur son exploitation. L'agriculteur a abandonné le recours à un programme systématique. Pour gérer le risque maladies, il utilise les fondamentaux : une observation régulière ainsi que des traitements au bon moment et dans des conditions adéquates. Il multiplie aussi les leviers agronomiques : utilisation de mélanges variétaux, réduction de la densité de semis... Témoignage.

12Décembre
2018
Protection fongicide céréales

Le T1 est-il toujours nécessaire ?

L'intérêt de protéger le blé ne faisait aucun doute il y a quelques années. Les expérimentations montrent désormais que seulement 41 % des T1 réalisés s'avèrent rentables. Les agriculteurs bénéficient, en effet, de variétés plus résistantes aux maladies, permettant ainsi de limiter le recours aux produits phytosanitaires. De plus, les résultats probants de certaines solutions de biocontrôle encouragent aussi dans ce sens.

4Décembre
2018
Biocontrôle

L'association des producteurs et vendeurs de produits phytosanitaires (UIPP) a estimé mardi que la lutte biologique - ou biocontrôle - pourrait représenter 15 % du marché français d'ici à 2025 tout en insistant sur la nécessité d'une stabilité des normes pour encourager l'innovation.

15Novembre
2018
Résidus de phytos dans les cheveux

D'où viennent-ils vraiment ?

Le grand public utilise plus de pesticides qu'il ne semble le croire. Alors que les agriculteurs sont une nouvelle fois montrés du doigt, une étude montre que les colliers anti-puce, insecticides, produits de traitement du bois et autres produits domestiques ont une forte part de responsabilité. C'est ce qu'explique sur Twitter @Agritof80, agriculteur dans la Somme. Il décrypte l'étude point par point : « Non, l'agriculture n'est pas responsable de tous les maux... »