Imprimé le 27/09/2020 03:06:42

Holstein / Prim'holstein"La réalité sur la consanguinité"

| par Prim'holstein France | Terre-net Média

Des inquiétudes sont souvent soulevées à propos du degré de consanguinité chez les Holsteins.

"Des inquiétudes sont souvent soulevées à propos du degré de consanguinité chez les Holsteins. Des générations de sélection de la meilleure génétique ont mis l'accent sur quelques lignées à mérite reconnu, accroissant ainsi le niveau de consanguinité. C'est ce que montrent les derniers chiffres publiés par le Réseau laitier canadien. Le degré moyen de consanguinité a crû légèrement de 1,5 % en 1978 à 1,9 % en 1988, mais s'est accéléré à 4,4 % en 1998.
Bien que cette tendance à la hausse devrait inquiéter les éleveurs, ce degré est encore considéré comme moyen comparativement à d'autres races et espèces domestiques." C'est ce qu'affirme Jay Shannon, sur le bulletin Info Holstein édité par l'association Holstein Canada. Dans un second article, Jay Shannon estime que de le fait de faire du croisement de races quand le degré de consanguinité augmente n'est pas rentable. Selon lui, en Holstein: "Même dans le cas où on accouple des animaux fortement consanguins, le résultat dépasse ce qu'on obtiendrait avec un croisement entre deux races. La perte issue de la dépression consanguine est mineure en comparaison du résultat découlant du croisement de races."
Rappelons que ce sujet de la consanguinité sera le thème d'un colloque qui se tiendra le 30 juin à l'occasion du gala des 100 meilleures Prim'holsteins à Angers (Maine-et-Loire): "Doit- on se préoccuper des effets de la consanguinité en race prim'holstein?"
Source: articles disponibles sur Cliquez ici et Cliquez ici . Avec une carte des taureaux actifs montrant comment ils sont apparentés entre eux, visible à Cliquez ici .

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article