Imprimé le 03/12/2020 05:12:40

Paroles de lecteursDu maïs semé en dérobé et récolté en vert : un « retour vers le passé » ?

| par | Terre-net Média

Semer du maïs en dérobé puis le distribuer en vert aux vaches laitières. Et « pourquoi pas du sorgho ou du méteil ? », proposent les lecteurs de Web-agri après avoir lu le témoignage de Matthieu Opsomer, qui affourage en vert avec du maïs fourrage. Cela permettra peut-être d'éviter « la cata », ou pas... « Des pratiques des années 90 » ?

paroles de lecteurs web agri mais seme en derobe distribue en vertComme Matthieu Opsomer, les lecteurs de Web-agri ne manquent pas d'idées pour tester de nouvelles cultures fourragères. (©Matthieu Opsomer // Création Terre-net Média) 

« Avec de l'eau, tout est possible ! », soupire débutant.

Pas plus de 30 cm de haut !

steph72 renchérit : « Du maïs en dérobé chez nous ?! Vos plantes ne mesureront pas plus que 30 cm de haut ! »

Et le sorgho ?

« Pas mieux avec le sorgho, @steph ! », s'exclame Patrice Brachet.

titian enchaîne : « @Patrice, un multicoupe, c'est moins cher en semence. »

C'est pas mieux !!

tontonlou partage son expérience : « Quand j'étais agriculteur, j'avais fait des essais de maïs semé à la volée et luzerne irriguée. »

« Le maïs fait couler le lait »

Gaby44 conseille : « En production laitière, je ferais du vert à l'auge en herbe, du pre-fanage et un peu de maïs. Le maïs fait couler le lait, mais la qualité n'est pas toujours là. De plus, il coûte cher, l'herbe beaucoup moins... »

Cyrille Létard est dubitatif : « Hum, de l'herbe... Pâturée oui, c'est moins cher. Mais récoltée... Cette année, estimation à 7 t de MS/ha, en 3 coupes, dont une de nettoyage la semaine passée (2 bottes/ha...). Et on va pas compter le fioul.... Quand t'as pas d'eau... Et encore d'autres collègues, plus au sud, ont fait une seule coupe ! Ça fait la 3e année de suite, alors ne miser que sur l'herbe... Mieux vaut tenter de faire un peu autrement, en implantant des prairies avec 40 kg/ha de triticale pour assurer du stock en première coupe. Enfin, j'espère... »

Quid du méteil ?

Maec témoigne : « Cette année, j'essaie un méteil associé avec une prairie. On verra le résultat. »

débutant raconte : « Un de mes voisins a réalisé un ensilage de maïs après méteil : 30 cm de hauteur...  » Petite précision : « Les méteils étaient associés avec du RGI et du trèfle annuel. »

steph72 confirme : « Derrière un RGI, c'est la cata. Faut abandonner ce fourrage qui ne revient pas cher en semence mais qui pompe toute l'eau du sol ! Y en a qui vont s'en souvenir longtemps... »

Derrière un RGI, c'est la cata...

« Des méthodes des années 90 »

Et Bg de conclure : « Je vois qu'on utilise toujours les méthodes des années 90. Mon père le faisait derrière des pois de printemps pour ses Charolaises... »

Une coupe de foin et l'année est terminée !

Avant que débutant n'ajoute : « Semé dans des terres légères, une fois récolté, il prend le relais et reste en place. On fait une coupe de foin et l'année est terminée ! »

Et sur Facebook : 

post facebook mais en derobe distribue en vert au taarup 

posts facebook mais en derobe distribue en vert au taarup (©Page Facebook de Web-agri) 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article