Imprimé le 23/09/2020 22:26:42

Moisson 2020Des possibles difficultés d'approvisionnement en paille, selon le BCPF

| par | Terre-net Média

Le bureau commun des pailles et fourrages (BCPF) appelle « à s'organiser pour anticiper au maximum les besoins des acheteurs de paille », face à une baisse des surfaces de céréales à paille cette campagne et une moisson plus précoce.

Surfaces de céréales à paille pour la récolte 2020 en baisse, diminution de la biomasse et moisson plus précoce (conséquences d'une période de sécheresse persistante au printemps) font craindre « des difficultés d'approvisionnement pour les différents débouchés de la paille », indique le bureau commun des pailles et fourrages (BCPF) dans un communiqué du 5 juin 2020. Face à ce constat, « il est important de s'organiser pour anticiper au maximum les besoins des différents acheteurs, notamment les éleveurs », souligne Pol Griffon, président du BCPF. Il observe d'ailleurs que plusieurs FDSEA ont déjà invité les éleveurs à organiser au plus vite leur approvisionnement via le « le développement de sites d'échanges de fourrages ».

« Le BCPF incite les éleveurs et les céréaliers à sécuriser leur transaction au moyen d'un contrat en bonne et due forme, et non sur la base d'une promesse d'achat, et tient à la disposition des intéressés - de façon gracieuse - des formules dont ils peuvent s'inspirer pour contractualiser en toute confiance ».

« Depuis de nombreuses années, les représentants des différentes familles professionnelles qui composent le BCPF, souhaitent que ce marché ne dépende pas seulement de la loi de l'offre et de la demande. » L'objectif serait de mettre en place « une véritable organisation de la filière, entre les producteurs de céréales et les utilisateurs de paille, qui souhaitent tous bénéficier de prix compatibles avec leur impératif de compétitivité, dans un contexte économique agricole difficile ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article