Imprimé le 25/10/2020 08:26:41

[Vu sur le web] Parts de marché tracteurTerre-net publie les chiffres du premier trimestre 2020 région par région

| par Sébastien Duquef et Arnaud Carpon | Terre-net Média

[Article initialement publié jeudi 4 juin 2020, mis à jour mercredi 24 juin 2020 à 16h14] Fin mai dernier, les journalistes de la rédaction Terre-net ont publié un article sur les parts de marché tracteurs agricoles du premier trimestre 2020. Des résultats en hausse de 1 % par rapport à la même période en 2019. La carte indique la tendance du marché dans chaque région et l'histogramme précise les valeurs région par région, marque par marque.

Parts de marché des marques de tracteurs agricoles du premier trimestre 2020Terre-net a publié sur son site les résultats des parts de marché tracteur au premier trimestre 2020, région par région. (©Terre-net Média) 

Habituellement, les chiffres des parts de marché tracteurs agricoles sortent dans les colonnes de la presse spécialisée début janvier, après que l'Axema (syndicat des constructeurs) ait annoncé ses chiffres. Cette année, le site Terre-net va plus loin et propose les résultats trimestriels des parts de marché tracteurs du premier trimestre 2020, région par région. Les données sont officielles, nos confrères s'appuient sur les valeurs du SIV (système d'immatriculation des véhicules) du ministère de l'Intérieur.

Au-delà du pure côté compétition, la carte proposée par le site internet est un bon indicateur de la tendance et du volume de tracteurs immatriculés au premier trimestre de l'année 2020. Autres données : les parts de marché des principales marques qui constituent le marché français sont exprimées dans chaque région. Bien que première immatriculation ne rime pas forcément avec tracteur neuf, les chiffres reflètent de manière fiable la quantité de tracteurs vendus dans les concessions.

Par ailleurs, la rédaction Terre-net précise que les chiffres pris en compte concernent uniquement les engins dont la puissance est supérieure ou égale à 50 ch. Contrairement aux chiffres publiés par Axema, les véhicules de type quad, télescopique, automoteur de pulvérisation... sont exclus bien qu'immatriculés dans la catégorie "TRA". D'où la représentation plus fidèle du marché tracteur et sans doute ce qui explique la différence entre les données publiées certaines années.

Droit de réponse exercé par la société « Axema Promotion et Services »
Art. 6-IV de la loi n° 2004-575 du 21 juillet 2004

La société Axema Promotion et Services nous demande de publier la correction  suivante :

« Nous corrigeons et complétons les données brutes issues du système d’immatriculation des véhicules (SIV) de l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS) du ministère de l’intérieur, à l’aide d’un référentiel de modèles constamment remis à jour. Toutes les données, fiabilisées, sont ensuite ventilées entre 13 univers, 44 familles et 140 catégories de produits. Lorsque nous publions des données sur les immatriculations, nous le faisons non au niveau du genre administratif (« TRA » dans l’article), comme l’écrit votre article, mais au niveau de la famille ou de la catégorie de produits. Concernant les tracteurs, nous publions annuellement les données de premières immatriculations pour les tracteurs standards, les tracteurs vignes et vergers, les tracteurs espaces verts, les enjambeurs vignerons et les chargeurs télescopiques. Ces données ne contiennent pas d’immatriculations de quads ou d’automoteurs de pulvérisation, que nous savons différencier d’un tracteur ou d’un chargeur télescopique. »

La direction de la rédaction de Web-agri prend acte de cette explication. Elle clarifie l’origine de statistiques régulièrement utilisées dans la presse agricole et qui mériteraient d’être régulièrement précisées pour définir les immatriculations qui concernent le marché agricole.  


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article