Imprimé le 04/12/2020 21:47:21
Dossier Retour au dossier Temps de travail

[Paroles de lecteurs] Main-d'oeuvreQui sont les Ovni si précieux en bovins lait ?

| par | Terre-net Média

Pas des Objets volants non identifiés mais des « Ouvriers volontaires non indemnisés » selon les lecteurs de Web-agri, c'est-à-dire des parents, souvent retraités, dont l'aide devient de plus en plus indispensable pour faire face au manque de main-d'oeuvre en élevage laitier. D'autant, qu'en cette période économiquement difficile, beaucoup d'éleveurs n'ont pas les moyens d'embaucher un salarié .

paroles de lecteurs main d oeuvre retraitee elevage laitier Souvent « les Ovni, retraités, bossent autant que les actifs ! », s'exclame Patrice Brachet. (©Terre-net Média) 

À la lecture de l'article "Résultats Écolait 2018 − Les grands troupeaux laitiers tout aussi performants que les autres", titian lance : « Comme toujours, à mon humble avis, la productivité moyenne des élevages bovins lait de l'étude cache des Ovni : des Ouvriers volontaires non indemnisés... »

grrr ajoute, fataliste : « Comme dans beaucoup de troupeaux laitiers titian... »

Comme dans beaucoup de troupeaux laitiers !

Patrice Brachet appuie : « Entièrement d'accord titian ! Je connais un troupeau qui est donné comme modèle et où il y a 2 Ovni, retraités bien sûr, qui bossent autant que les actifs ! Je reconnais que les Ovni sont bien utiles en élevage. Moi, malheureusement, le mien est parti en 1996 à moins de 60 ans pour un voyage sans retour. »

Comme quoi « l'humain est aussi important que l'économique ! »

titian renchérit : « Le plus important est de ne pas se voiler la face. Les miens ont quitté l'exploitation l'an dernier, après nous avoir beaucoup secondés comme tu dis très justement. Il a tout de même fallu assumer leur dépendance par la suite. Tout ça pour dire que toutes ces études ne veulent pas dire grand chose et qu'on peut avoir de sérieux doutes sur leur pertinence et leur utilité. On ne peut juger de la rentabilité d'une ferme que dans la durée, l'humain étant aussi important que les résultats économiques même s'il est souvent oublié... »

Terminé poursuit : « Combien, sans ces fameux Ovni, arrêtent le lait dans l'indifférence. La solidarité n'est plus là. Les agris en place veulent des hectares et encore des hectares (...) Des élevages laitiers disparaissent et toute une génération d'éleveurs ne sera pas renouvelée. (...) Il y a du travail au noir comme jamais dans les exploitations laitières pour essayer de tenir la tête hors de l'eau. Sans Ovni, t'es cuit ! »

Sans Ovni, t'es cuit !

jeje50 demande alors : « Quel intérêt à payer quelqu'un au black sur une ferme ?? »

Olivier lui répond « Pas au black ! Quand les gens parlent d'Ovni, il s'agit de papi et mamie qui continuent à traire comme s'ils avaient 20 ans. » « Sur le principe, c'est très bien que les anciens gardent une activité sur l'exploitation à condition que ça ne soit pas pour suppléer un poste qui devrait être tenu par un actif rémunéré ! », conclut-il.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article