Imprimé le 26/02/2020 23:36:11

Nutrition et santéAnticiper les troubles métaboliques par l'analyse des acides gras du lait

| par | Terre-net Média

Le profil en acides gras du lait est un bon indicateur de santé du troupeau. L'analyse peut mettre en évidence certains troubles métaboliques qui n'auraient pas été détectés par un simple contrôle de performance. Selon le nutritionniste Eilyps Anthony Baslé, cela permet de « piloter l'alimentation du troupeau avec plus de précision. »

Mamelle à la traite par robotLa digestion de la ration et le métabolisme de l’animal impactent très fortement la composition en acides gras du lait. Leur analyse permet donc d'anticiper les dysfonctionnements éventuels. (©Terre-net Média)

« Cela fait maintenant 2 ans qu'Eilyps travaille sur les acides gras du lait. En les analysant, on affine le diagnostic et le conseil pour piloter l'alimentation du troupeau au plus juste. » Anthony Baslé, nutritionniste chez Eilyps (entreprise de conseil en élevage du Grand Ouest) explique ce que révèlent précisément ces acides gras.

La matière grasse du lait contient plus de 400 acides gras et leur proportion dépend principalement de l'alimentation et du métabolisme de l'animal. « L'analyse nous révèle si on est plutôt sur un bon ou mauvais régime puisqu'elle fournit des indicateurs précis sur l'acidose, le fonctionnement  du rumen, la mobilisation des ressources ou encore le déficit énergétique. On peut alors réagir très vite et anticiper les problèmes. »

Aller plus loin dans le contrôle laitier

La traditionnelle analyse du contrôle laitier ne suffit plus. Pour le nutritionniste, « on ne va pas assez loin avec le TB, TP, cellules, urée... En apparence, tout va bien, sauf que l'analyse des acides gras met en évidence des dysfonctionnements métaboliques qui peuvent avoir un impact sur la santé des vaches. Ainsi, on va plus loin dans le diagnostic en touchant de nombreux domaines comme la santé, la nutrition, la qualité des fourrages, etc. C'est de la nutrition de précision. »

Et bonne nouvelle, ces analyses ne coûtent pas plus chères pour les éleveurs. Elles sont réalisées de façon individuelle sur l'échantillon du contrôle de performance. Les résultats sont disponibles trois jours après le prélèvement et se présentent sous la forme de tableaux de bord et de scoring.

Le nutritionniste affirme : « Ce service ne s'adresse pas uniquement aux élevages à hautes performances. Quels que soient le système et la productivité du troupeau, l'analyse des acides gras donne surtout un aperçu du statut métabolique des animaux. »

La qualité nutritionnelle du lait de plus en plus regardée

En se penchant sur le profil en acides gras, on touche à la qualité nutritionnelle du lait, un critère de plus en plus regardé. Et si la grille de paiement de lait ne prenait plus simplement en compte le TB mais plutôt le profil en acides gras ? « On l'entend parfois dans les couloirs des laiteries mais rien n'est fait à ce jour. En revanche, si ça devient la règle, on sera prêts pour accompagner les éleveurs », affirme Anthony Baslé.

Retrouvez l'interview d'Antony Baslé, nutritionniste Eilyps, au Space :

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article