Imprimé le 17/09/2019 22:02:25

Revue des réseauxLes chantiers d'herbe se poursuivent avec une météo plus ou moins clémente

| par | Terre-net Média

Enrubannage ou ensilage, les chantiers d'herbe se poursuivent pour les éleveurs qui partagent leurs photos et vidéos sur les réseaux. Si certains viennent de terminer cette étape importante, d'autres ne sont pas prêts de s'y mettre car les gelées tardives et même la neige s'en mêlent dans quelques régions.

Depuis plus d'un mois maintenant, la saison de récolte de l'herbe bat son plein. Une bouffée d'oxygène pour une partie des éleveurs comme Antoine Thibault (Eure) qui craignait de manquer de fourrage pour alimenter son troupeau :

Sur les réseaux sociaux, les photos et vidéos fusent et nous permettent de faire un tour de France des chantiers d'herbe.

Découvrez d'autres photos et vidéos de chantiers d'herbe 2019 et suivez toute l'actu grâce aux tags Herbe, Ensilage et Enrubannage.

Chez Mathieu dans l'Ain, il a fallu surveiller les prévisions météo de près pour faucher et récolter les 45 ha d'herbe dans de bonnes conditions :

La pluie étant arrivée plus tôt que prévu, l'éleveur s'est dépêcher de faner pour favoriser le séchage et ensiler de l'herbe entre 35 et 40 % de MS :

Dans le Morbihan, Julien nous emmène sur un chantier d'ensilage en vidéo :

En descendant un peu plus bas dans les Deux-Sèvres, Théo ensile des céréales immatures en entraide avec un voisin :

À proximité, en Vendée, Maël cumulait fauche de l'herbe et préparation du sol pour les maïs en ce 1er mai. Comme diraient certains, « pas de répit pour les agriculteurs ! »

Toujours dans l'Ouest, Samuel travaillait lui aussi en cette fête du travail. Au programme : ensilage d'herbe après avoir partagé ses photos d'andainage.

En revanche dans l'Aveyron, Julien débute sa saison de foin. Peu confiant avec cette météo quelque peu capricieuse, l'éleveur peut se référer à la météo des foins sur Web-agri.

En Alsace, plus habituée à la récolte des fruits, Pauline la jeune productrice a quant à elle réalisé son baptême de fauche de l'herbe :

Près de chez elle, chez Sébastien, l'herbe est ensilée. Place maintenant au lisier et au fumier qu'il faut épandre avant de semer les maïs :

Même chose dans la Sarthe chez Étienne : après avoir épandu le fumier, l'éleveur déchaume pour pouvoir implanter son maïs ensuite.

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

Chez Guillaume, en Haute-Loire, en revanche, les récoltes sont repoussées. Habitué à ensiler l'herbe fin mai, l'éleveur devra s'armer de patience car la neige fait son grand retour :


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article