Imprimé le 24/08/2019 08:19:02

AlimentationBurger King s'approvisionne en France pour le pain et une partie des steaks

| AFP

La chaîne de restauration rapide Burger King (Groupe Bertrand) annonce jeudi qu'elle s'approvisionnera désormais en France pour le pain de ses hamburgers, fabriqué dans une usine de Brétigny-sur-Orge, et pour la viande de ses menus enfant.

Le numéro deux en France du secteur de la restauration rapide ouvrira début avril son 300e établissement dans l'Hexagone, précise-t-il dans un communiqué. L'enseigne, qui vend quelque 180 millions de burgers par an, utilise désormais du pain « 100 % origine France », qui vient d'une nouvelle usine de production de Brétigny-sur-Orge, du groupe de boulangerie industrielle mexicain Grupo Bimbo. « Ce pain pourra être livré frais dans les deux tiers de la France », a indiqué à l'AFP Jérôme Tafani, directeur général de Burger King et Quick pour la France. Jusque là, les pains servis dans ses restaurants étaient produits en Allemagne et en Espagne, puis congelés avant d'être acheminés en France. Quant à la viande de bœuf des menus enfant, elle est désormais également produite en France, et fournie par le groupe Bigard. « Au total près de la moitié de nos viandes sont d'origine France, environ 40 à 45 %, a précisé Jérôme Tafani, selon lequel la filière française n'est pas en mesure, à l'heure actuelle, de fournir la matière première nécessaire à un approvisionnement 100 % français. Quelque 17 à 18 000 tonnes de bœuf par an servent à faire les steaks servis chez Burger King. Quant aux pommes de terre transformées en frites, entre « la moitié et les trois quarts » proviennent déjà de l'Hexagone, et « 100 % en 2020, sauf aléas météorologiques », « contre 0 % » en 2016. « Nous aurons également éliminé l'huile de palme d'ici la fin de l'année », a indiqué le directeur général de l'enseigne. Les légumes et crudités de saison, eux, viennent de France - et hors saison (soit 20 % du total), du Maroc, de Belgique ou de Hollande.

Propriétaire depuis 2015 de la chaîne de restauration rapide Quick, Groupe Bertrand, principal actionnaire de Burger King France, a lancé mi-2016 un plan de conversion des restaurants Quick sous la bannière américaine Burger King, un processus qui doit s'achever en 2020. Burger King, qui croît pour moitié via ces changements d'enseigne, et le restant grâce à des ouvertures de nouveaux établissements, prévoit d'atteindre 450 restaurants fin 2020. Le groupe a recruté 4 500 à 5 000 personnes par an en 2017 et 2018, et prévoit de continuer au même rythme en 2019 et 2020.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article