Imprimé le 16/10/2019 07:56:43

[YouTube] Epandage de lisierAgriskippy a testé l'épandage par pendilllard : convaincant !

| par | Terre-net Média

Le YouTubeur a testé les avantages et inconvénients de l'épandage par pendillard sur son exploitation. Les premières conclusions sont sans appels : la méthode réduirait son impact environnemental de 15 à 20 %, moins de nuisances olfactives qui contribuent à améliorer ses relations avec le voisinage et moins de pertes ammoniacales. Reste à vérifier la partie économique mais l'éleveur semble convaincu. Sans oublier les économies de paille et la litière plus absorbante qui améliore le confort de ses animaux.

Cliquez sur la flèche pour lancer la vidéo

Agriskippy explique dans sa vidéo YouTube les avantages et inconvénients de l'épandage de lisier, et la différence entre la méthode dite "par buse palette" et  par pendillard. La deuxième est plus écologique car le lisier réparti grâce à la buse provoque beaucoup d'échanges gazeux avec l'atmosphère. La quantité d'ammoniac répandue dans l'air est importante et représente une perte pour l'agriculteur. Sans oublier le protoxyde d'azote, un gaz à effet de serre (Ges) particulièrement polluant. En outre, la méthode devrait être interdite en 2021.

La paille broyée sous flèche augmente le pouvoir absorbant de la litière

L'éleveur a donc conduit un essai pour tenter d'avoir de l'effluent plus fluide et pouvoir l'épandre avec une tonne à lisier bénéficiant d'une rampe pendillard. Pour conserver des logettes paillées, l'internaute a dû raccourcir la longueur des brins. Auparavant, les brins de 7-8 cm rendaient la matière trop épaisse. Dorénavant, la paille broyée sous flèche améliore le pouvoir absorbant de la litière et permet même d'économiser des balles. Les tiges sont hachées menues et dans le sens de la longueur. Autre inconvénient : l'hiver peu pluvieux n'a pas permis à l'eau de diluer le liquide dans la fosse. 

Le matériel de l'entrepreneur est moderne et n'a aucune difficulté à travailler le lisier de l'éleveur. Les tuyaux qui pendent le long de la rampe conduisent le produit jusqu'au sol en limitant le contact avec l'air. Moins de nuisances olfactives (ce qui devrait plaire au voisinage), et moins de pertes ammoniacales. Les conditions humides au moment de l'application facilitent l'absorption de la matière par le sol.

15 à 20 % d'impact sur le réchauffement climatique en moins

Selon ses calculs, l'agriculteur espère diminuer son impact sur le réchauffement climatique d'environ 15 à 20 %. Du coup, pour l'environnement, c'est tout bénéfice ! Reste à vérifier côté économique quel sera le surcoût de l'intervention de l'entrepreneur de travaux agricoles ?

Agriskippy conseille de malaxer dans la fosse en moyenne une fois par mois, pour finir de broyer les brins de paille restant, afin d'éviter qu'ils ne bouchent les tuyaux de la rampe. À noter aussi le gain de précision à l'épandage et la possibilité de moduler la dose pour répondre aux préconisations d'une carte de rendement par exemple. En clair, une solution intéressante pour ceux qui souhaitent entrer dans l'ère de l'agriculture de précision. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article