Imprimé le 16/10/2019 15:22:08

Miss agri 2019Clémentine a des rêves plein la tête

| par | Terre-net Média

Élue miss agri 2019 (aussi appelée Miss France agricole), Clémentine Rigaud est étudiante en BTS productions animales. Âgée de 18 ans, elle est originaire de Beaufort-sur-Gervanne dans la Drôme. Cette fille d'agriculteur fourmille de projets pour l'avenir. Rencontre.

Clémentine 18 ans, élus Miss France agricole 2019Clémentine 18 ans, élue Miss France agricole 2019 (©Clémentine)Clémentine était « en train de regarder les vraies miss » quand elle a appris son élection. Web-agri, vous présente la nouvelle miss agri 2019. 

Web-agri (WA) : Bonjour Clémentine, qui êtes-vous et que faites-vous dans la vie ?

Clémentine Rigaud (CR) : J’ai un Bac professionnel Conduite et gestion de l'exploitation agricole (CGEA) option systèmes à dominante élevage (SDE) que j’ai fait au LEGTA la Côte Saint-André-en-Isère. Cette année, je suis en BTS productions animales au lycée Drôme provençale à Saint-Paul-Trois-Châteaux (Drôme).

Je suis une fille d’agriculteur. Mon père a repris l’exploitation de l’oncle de ma mère en 2007. Nous avons un cheptel de 150 brebis romane, donc en ovin viande, en agriculture biologique. Nous avons aussi 6,5 ha de vigne pour la Clairette de Die qu’on livre à la coopérative Jaillance. Nous faisons deux cépages : la clairette et du muscat.

WA : Pourquoi vous être inscrite au concours ?

CR : Au début, c’était plutôt un défi pour rigoler, ce n’était pas « sérieux ». Puis le Dauphiné libéré m’a interviewée, on me reconnaissait dans la rue et j’avais de plus en plus de likes de personnes que je ne connaissais pas. Je me suis rendue compte que ça prenait de l’ampleur et de fil en aiguille, c’est devenu sérieux.

WA : Qu’est-ce que ce concours va vous apporter ?

CR : Je pense faire de nouvelles connaissances dans le milieu agricole. Je vais découvrir la France et d’autres systèmes d’élevage. Grace à mes différents stages pendant mon bac pro, je me suis rendue compte qu’il en existait plein d'autres.  

WA : Que souhaitez-vous apporter au monde agricole ?

Clémentine, élus Miss France agricole 2019« Je veux apporter plus de dynamisme et montrer que les femmes se débrouillent aussi bien que les hommes » (©Clémentine)

CR : Je veux apporter plus de dynamisme et montrer que les femmes se débrouillent aussi bien que les hommes. Je souhaite montrer qu’on ne maltraite pas nos animaux. Je veux aussi mettre en avant les circuits courts et les groupements de producteurs.

WA : D’ailleurs, que pensez-vous du féminisme ?

CR : Aujourd’hui, il y a de plus en plus de femmes dans l’agriculture. C’est une bonne chose que ce concours mette en avant les femmes. Quoi qu’on ait envie de faire, on peut y arriver en se battant et en s’affirmant. J’ai toujours eu un fort caractère. Je me suis toujours mieux entendue avec les garçons. Les agricultrices peuvent être tout aussi coquettes que les autres. Le travail en bottes et salopette n'empêche pas de se maquiller et de prendre soin de soi. 

WA : Quels sont vos projets ?

CR : Chaque dernier week-end d’avril, avec toute ma famille on participe à « ferme en ferme », organisé par le Civam. On accueille 2 000 personnes sur l'exploitation et on leur montre comment nous produisons. Nous avons un stand de dégustation et de vente d’agneau et on organise des jeux : par exemple passer son permis de conduire de tracteur à pédales. Après mon BTS, j’aimerais passer un certificat Spécialisation transformation et commercialisation des produits fermiers, si possible en alternance sur une exploitation qui le pratique. Je souhaiterais redynamiser ma région et montrer comment on travaille pour que les gens se rendent vraiment compte. Plus tard, j'envisage de m’installer avec mon père et de créer une ferme pédagogique et un camping à la ferme. Mais avant, je travaillerai peut-être dans une coopérative pour financer mon installation et mes projets.

À lire aussi : tout le palmarès des miss et mister agri 2019 : Les nouveaux espoirs de l’agriculture française

Retrouvez Clémentine sur sa page Facebook


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article