Imprimé le 24/03/2019 00:39:13

MycotoxinesMieux vaut prévenir que guérir !

| par BTPL | Terre-net Média

Symptômes persistants et survenants sans explications, chutes de performance, baisse de consommation, troubles de reproduction, de l'immunité, baisse de lait, absence de réponses aux traitements vétérinaires, perte de GMQ : quand les solutions classiques sont sans effets, une contamination de la ration par des mycotoxines est une hypothèse à envisager. En revanche, ces dernières sont difficiles à identifier de façon formelle. Le BTPL donne quelques conseils pour éviter une potentielle contamination et rappelle que tout se passe au champ et au stockage.

Cet article est une exclusivité abonné PRO

Découvrez les contenus et les avantages réservés aux abonnés Web-agri PRO.
Et profitez immédiatement de l'essentiel pour agir sur votre exploitation !

Responsive Web-agri
Je m'abonne

Je profite d'une offre d'essai valable 7 jours à Web-agri PRO

Offre découverte**sans engagement

A lire également

   Rechercher plus d'article