Imprimé le 18/07/2018 03:14:08

Conjoncture laitièreVers une hausse du prix du lait grâce au ralentissement de la production

| par | Terre-net Média

Dans sa note de conjoncture mensuelle, le Cniel réaffirme que le ralentissement de la production laitière dans les principaux bassins exportateurs « devrait conforter une tendance à la hausse du prix du lait à la ferme sur le second semestre ».

[Vidéo] Le redressement du prix du lait se confirme, selon Benoît Rouyer (Cniel)

D ans son point mensuel, le Cniel assure : « La conjoncture présente de nets signes d'amélioration par rapport à la situation décrite en début d'année. Le ralentissement de la production laitière devrait conforter une tendance à la hausse du prix du lait à ferme sur le second semestre. »

Une production laitière au ralenti

Benoît Rouyer, directeur des affaires économiques du Cniel, explique : « La production laitière dans les grands bassins exportateurs augmente actuellement de façon très modérée, que ce soit en Nouvelle-Zélande ou dans l’ Union Européenne . Cette tendance devrait se poursuivre dans les prochains mois en Europe. Après un printemps froid et tardif, plusieurs régions du centre et de l’est de l’Europe subissent actuellement des conditions climatiques très chaudes, qui vont freiner le développement global de la production. »

« La production laitière française est actuellement peu dynamique. Le pic de collecte a été beaucoup moins prononcé que les années précédentes. Et désormais, la collecte se situe en dessous du niveau de l'année 2017. »

Évolution de la collecte laitière française Évolution de la collecte laitière française (©Franceagrimer)

Encore de gros écarts entre la poudre de lait et le beurre

« Les cours des produits laitiers sur les marchés internationaux ont augmenté depuis le début de l’année. La situation s’avère néanmoins contrastée selon les produits. Les prix restent, en effet, très bas pour la poudre de lait écrémé , tandis que ceux du beurre sont voisins des niveaux record atteints l’an dernier. »

« Selon l’enquête mensuelle laitière de FranceAgriMer , le prix standard du lait de vache conventionnel était ainsi au mois d’avril 2018 de 306 € les mille litres. Il se situe 13 € en dessous du prix standard du lait de vache toutes qualités confondues, qui englobe non seulement le lait conventionnel, mais aussi le lait bio et le lait destiné à la fabrication d’AOP. »

« Les prix à la consommation pour les ménages en France évoluent de façon disparate selon les familles de produits laitiers. La progression apparaît très nette pour le beurre, et beaucoup plus mesurée sur les autres produits laitiers, tels que le lait liquide, les fromages et les yaourts. »

Évolution des prix à la consommation pour le marché français Évolution des prix à la consommation pour le marché français (©Franceagrimer)

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,
en cliquant ICI

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article