Imprimé le 22/08/2019 20:59:45

Bien-être animal - Bruno Dufayet« Il faut privilégier l'échange pour comprendre les attentes sociétales »

| par | Terre-net Média

Très impliqué sur le dossier de l'impact environnemental de l'élevage de ruminants au sein d'Interbev, Bruno Dufayet, nouvellement élu président de la FNB, intervenait lors d'un débat organisé par Idele-Institut de l'élevage sur le bien-être animal. Pour lui, il faut privilégier à tout prix le dialogue entre agriculteurs et associations « welfaristes ».

Bruno Dufayet a été élu président de la Fédération nationale bovine le 15 février 2017.Bruno Dufayet a été élu président de la Fédération nationale bovine le 15 février 2017. (©Terre-net Média)

« Au niveau de la filière viande bovine, nous avons choisi de privilégier l’échange, plutôt que de répondre frontalement à la controverse. Pas seulement sur le bien-être animal, mais sur toutes les thématiques sur lesquelles la société nous interpelle. Sur les questions environnementales par exemple, nous menons depuis plusieurs années un travail de concertation avec des ONG comme le WWF, la fondation Nicolas Hulot ou France Nature Environnement.

Avec ces organismes, il est plus constructif de se parler que de s’invectiver par voie de presse. Il faut être capable d’échanger pour essayer de trouver des points de convergence, même s’il reste toujours des désaccords. L’objectif de cette démarche : anticiper les sujets qui pourraient être mis sur la scène médiatique, mais aussi faire évoluer la position de chacun : celle de ces organisations mais aussi la nôtre !

Cette stratégie, notre secteur l’a adoptée pour prévenir ce que certains appellent des controverses sur l’élevage. Nous allons l’appliquer aussi au bien-être animal. Nous avons reçu des réponses positives de la part d’associations dites "welfaristes" qui, à l’inverse des "abolitionnistes", militent pour une amélioration de la condition des animaux en élevage. Un travail de concertation devrait donc s’engager avec elles dans les prochaines semaines.

En parallèle, nous participons activement au projet Accept. Le but de cette étude est de comprendre les mobilisations collectives qui entretiennent les polémiques autour des activités d’élevage. Nous devons à la fois réaliser des enquêtes pour mieux connaître les attentes de la société dans ce domaine, et conduire de manière proactive des actions qui y répondent. Les programmes de réduction des gaz à effet de serre dans les fermes d’élevage, Carbon Dairy et Beef Carbon, sont de bons exemples. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article