Imprimé le 21/07/2019 19:57:53

Conjoncture laitièrePartout en Europe, le grand plongeon du prix du lait

| par | Terre-net Média

Selon le MMO, l'observatoire européen des marchés laitiers, le prix du lait, en juillet 2016, a poursuivi sa chute dramatique dans tous les principaux pays producteurs.

En Belgique, les producteurs ont été payé en moyenne 2016 €/t selon l'observatoire européen des marchés laitiers.En Belgique, les producteurs ont été payé en moyenne 2016 €/t en juillet selon l'observatoire européen des marchés laitiers. (©Terre-net Média) 

A 277 €/t en juillet 2016, le prix du lait français est le mieux payé d’Europe, mais, comme dans les autres pays européens, continue sa chute. Le constat ne doit pas servir d’arguments aux collecteurs pour baisser les tarifs des prochains mois, à l’instar de Lactalis, dont la stratégie à l’égard de ses producteurs est vivement dénoncée.

Outre la France et le Danemark, qui maintenait en juillet un prix à la tonne payé aux producteurs supérieur à 250 €, les autres grands pays laitiers enregistrent des tarifs inférieurs. Les producteurs irlandais et allemands étaient ainsi payés à 232 €/t, guère plus que leurs homologues polonais. La palme de la course aux prix bas revient à la Belgique : en juillet, le tarif moyen était de 216 €/t !

Selon le Cniel, la collecte laitière européenne a nettement ralenti sa progression. Elle n’a augmenté que de 1,8 % en avril par rapport à avril 2015 et de 0,9 % en mai. La tendance à la réduction de la production enregistrée en France s’observe désormais en Espagne, Royaume-Uni, Slovaquie ou au Portugal. Mais est-ce que cela sera suffisant ? Et dans combien de temps cet inflexion de la production européenne se traduira par une remontée des prix ? « Pas d’ici fin 2016 », assurent les spécialistes.

 

Retrouvez toutes les informations sur les marchés, les analyses, les simulateurs, les cotations des matières premières, les synthèses quotidiennes... sur l'Observatoire des marchés de Web-agri,

en cliquant ICI


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article