Imprimé le 10/07/2020 12:46:08
Dossier Retour au dossier Prix du lait

Prix du lait en 2016La menace d'un prix nettement inférieur à 300 ¤/1 000 l plane sur les éleveurs

| par | Terre-net Média

Après la crise, la catastrophe ? La tendance des prix européens payés aux producteurs laisse présager le pire pour les mois qui viennent. Certains industriels envisagent un prix du lait nettement en dessous du seuil psychologique des 300 ¤/1 000 l.

Faut-il s’attendre à un prix du lait payé aux éleveurs en dessous du seuil psychologique des 300 €/1 000 l ? Voire un prix plus proche des 250 €/1 000 l que des 300 € ? Chez les responsables professionnels, les craintes sont de plus en plus fortes en ce début d’année 2016 et les spéculations dans ce sens vont bon train.

Pour le premier trimestre 2016, les représentants de Sodiaal expliquent officieusement qu’ils ne paieront pas le lait aux producteurs en dessous des 300 €/1 000 l, un seuil très psychologique pour les éleveurs. Mais d’autres industriels évoquent déjà un prix autour des 280 €/1 000 l dès ce 1er trimestre !

Prix du lait payé aux éleveurs français (en €/1 000 l, source : FranceAgriMer)

Rappelons que Sodiaal reste la locomotive en matière de prix du lait. Le tarif payé par la première coopérative laitière sert souvent de référence, en termes de tendance, pour les autres collecteurs. Mais quelle sera l’attitude de la coopérative dans un contexte où ses concurrents seraient prêts à descendre largement sous les 300 €/1 000 l ?

Dans ce contexte très pessimiste, l’évolution du prix du lait en Europe confirme cette menace pour les prochains mois. Depuis les mois d’août et septembre 2015, les prix sont au plus bas dans les principaux pays producteurs européens, et ils ne redécollent pas. En France, le prix du lait est en train de chuter fortement depuis septembre.

Prix du lait payé aux producteurs européens (en €/t, source : MMO)


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article