Imprimé le 20/08/2019 19:21:43

ExportationsLe Canada s'ouvre à la viande bovine, le Brésil aux produits laitiers français

| par | Terre-net Média

La viande bovine et les produits laitiers français vont pouvoir s'exporter sur deux nouveaux marchés, respectivement le Canada et le Brésil.

Dans un communiqué commun, le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll et celui du commerce extérieur Matthias Fekl saluent « l'ouverture du marché canadien à la viande bovine en provenance de 19 pays de l’Union européenne, dont la France, ainsi que l’ouverture du marché brésilien aux produits laitiers français. »

Ils précisent que pour la viande bovine « les entreprises françaises qui le souhaitent vont ainsi être autorisées à en exporter vers le Canada. »

Pour les produits laitiers, c'est « après un audit approfondi réalisé en mai 2014 que l’autorité sanitaire brésilienne vient de reconnaître publiquement l’équivalence du système sanitaire français. Cette décision ouvre le marché brésilien aux nouveaux établissements laitiers français qui souhaitent y exporter, sous réserve qu’ils bénéficient d’une autorisation délivrée par la Direction générale de l’alimentation. Cette dernière se voit ainsi confier la responsabilité d’établir et de mettre à jour la liste des établissements français de produits laitiers habilités à exporter vers le Brésil, sans qu’il soit nécessaire de faire appel à de nouvelles visites d’inspection brésiliennes. Ces entreprises vont donc dès à présent pouvoir demander aux autorités brésiliennes la validation des étiquettes de leurs produits destinés à l’export. »

Stéphane Le Foll et Matthias Fekl soulignent que « la mobilisation continue du gouvernement pour ouvrir de nouveaux marchés à l’export est une des priorités du plan de soutien à l’élevage français. Avec la mobilisation d’une enveloppe de 10 millions d’euros pour faire la promotion de la viande bovine française, le lancement le 12 octobre de la plateforme export et la levée des embargos vietnamien, qatari, singapourien, saoudien et sud-africain, canadien, et l’ouverture du marché brésilien aux produits laitiers françaises, les filières agricoles disposent d’atouts décisifs pour réussir à l’international. »

A lire aussi :

Les articles concernant la FCO et la crise de la filière Viande bovine.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article