Imprimé le 24/08/2019 15:01:09

PrévisionsLa production européenne de viande bovine attendue en hausse

| par | Terre-net Média

Le service statistique et de la prospective livre ses prévisions pour 2015 en matière de production de viande bovine dans l'Union Européenne.

La production de bovins viande augmenterait cette année en FranceLa production totale de bovins viande augmenterait de 3 % cette année en France après avoir stagné en 2014. (©Terre-net Média.)

« Selon les données d’Eurostat disponibles, la production européenne totale de viande bovine devrait augmenter cette année dans tous les pays, à l’exception du Royaume-Uni, de l’Irlande et des Pays-Bas.

En France, la production totale bovine pourrait progresser de 3 % par rapport à 2014 essentiellement soutenue par les abattages de femelles, dans un contexte de mise en place de la nouvelle aide aux bovins allaitants.

En 2014, l’effectif total du cheptel bovin dans l’Union européenne atteint 88,3 millions de têtes, soit 1 % de plus que l’effectif de fin 2013. Fin 2014, les femelles de plus d’un an représentent plus de 58 % du cheptel bovin de l’UE. Parmi ces femelles, les vaches représentent près de 35,7 millions de têtes.

L’effectif total de vaches est en progression de 266.000 têtes par rapport à 2013. Après une progression de 1 % (+ 300.000 têtes) entre 2012 et 2013, l’effectif des vaches laitières marque le pas et ne progresse plus que de 97.000 têtes entre 2013 et 2014. Par contre, après un repli continu ces dernières années, l’effectif des vaches allaitantes progresse de 1,5 % (+ 173.000 têtes) en 2014 par rapport à 2013.

Un tiers des vaches laitières détenues par la France et l'Allemagne

Fin 2014, 67 % des effectifs de vaches laitières sont détenus par six pays. Parmi eux, la France et l’Allemagne, représentent, à eux seules, plus d’un tiers des effectifs de vaches laitières. Les effectifs de vaches laitières ont significativement progressé au Royaume-Uni et en Irlande mais sont en repli en Pologne. Dans la perspective de la suppression des quotas laitiers au 1er avril 2015, la hausse attendue du cheptel laitier a été modérée par la baisse du prix du lait au cours du second semestre 2014.

La France détient à elle seule un tiers du cheptel européen de vaches allaitantes. Entre 2013 et 2014, les effectifs de vaches allaitantes sont en hausse en France, en Espagne et en Pologne. Ils sont stables en Allemagne et en recul dans les autres pays.

Les effectifs de bovins mâles (hors veaux de boucherie) sont quasiment au niveau de ceux de 2013, avec néanmoins des disparités entre pays de l’UE. Les effectifs de bovins mâles de plus d’un an reculent de 2 % alors que ceux de moins d’un an sont en hausse de 1% par rapport à 2013.

Pour l’année 2014, les abattages totaux de bovins dans l’UE se sont quasiment situés au même niveau qu’en 2013. Des disparités existent néanmoins entre pays et au sein des catégories de bovins. Ainsi en Italie, les abattages totaux ont reculé de 475.000 têtes, avec pour les seuls gros bovins mâles une perte de 254.000 têtes. »

N.B : Source : Agreste.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article