Imprimé le 20/08/2019 19:25:17

Mise en œuvre de la PacPmtva : la Confédération paysanne refuse le plancher de 10 vaches allaitantes

| par | Terre-net Média

Les syndicats s'impatientent et attendent les derniers arbitrages du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, sur la mise en œuvre de la Pac cette année. Dans une lettre ouverte, la Confédération paysanne renouvelle ses revendications. Extraits.

Dans un courrier rendu public ce 28 janvier, adressé à Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, la Confédération paysanne « attire l'attention sur l’urgence d’agir en faveur de tous les éleveurs de cette filière, sans discrimination. Vos derniers arbitrages Pac sur la viande bovine ne doivent pas pénaliser encore plus les systèmes agro-écologiques que vous annoncez vouloir soutenir ».

Les revendications renouvelées au ministre dans cette lettre portent sur une « mise en place progressive de l’exclusion des génisses de l’aide à la vache allaitante ». Pour le syndicat, « le plancher à 10 vaches et l’exclusion des génisses de l’aide à la vache allaitante auront des conséquences catastrophiques sur l’engraissement en France, notamment dans les systèmes vertueux des naisseurs-engraisseurs et dans les systèmes diversifiés ».

Sinon, la CP souhaite que l’accès à la réserve soit réservé en priorité aux éleveurs « ayant moins de 10 vaches allaitantes en 2013, année servant de référence, ainsi que pour ceux qui primaient un important taux de génisses avant 2015 ».

Et le syndicat demande « une garantie de la non-discrimination, sur des critères de compétence, pour les nouveaux installés dans le processus d’attribution des références ».


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article