Imprimé le 23/02/2020 17:52:48

Tracteur Kubota M7 K-VTPassage à la puissance supérieure

| par | Terre-net Média

L'entrée en commercialisation des tracteurs Kubota M7 sera sans nul doute l'un des principaux temps forts du machinisme agricole en 2015.

En proposant cette nouvelle gamme de tracteurs allant de 130 à 170 ch, le constructeur japonais met les pieds dans un segment de puissance qui représente le plus grand nombre de ventes de tracteurs en France.

Kubota M7 171 KVT.Kubota M7 171 à transmission à variation continue KVT. (©Terre-net Média)

Trois modèles Kubota seront commercialisés : le M7 131 de 130 ch, le M7 151 de 150 ch et le M7 171 de 170 ch. Sous le capot, on retrouve un gros moteur Kubota 4 cylindres de 6.3 litres qui respectent les normes moteurs Tier 4 final grâce à l’intégration d’un filtre à particules et d’un système Scr à Adblue.

Que dire de la conception ? Son empattement est l’un des plus larges du marché des 4 cylindres avec plus de 2,70 m. La machine pèse un peu plus de 6 tonnes avec une répartition proche de 60 % sur l’arrière. Le relevage arrière affiche une capacité de 9 tonnes et de 3,5 tonnes à l’avant.

Direction la cabine, toujours aussi spacieuse. Elle reprend les mêmes bases en matière de dimension que les Mgx 110 et 135.

L’utilisateur aura le choix entre deux types de finitions : premium et l’acces pour les modèles d’entrée de gamme. Quel que soit le niveau d’équipement choisi en cabine, le chauffeur disposera d’un monolevier qui assure la gestion de la transmission, la position du relevage, l’utilisation de l’inverseur ainsi que deux distributeurs. Un interrupteur permet également d’activer le régulateur de vitesses.

Monolevier de série

Même si visuellement il semble de conception sommaire, sa prise en main est facile et ergonomique pour la gestion de la transmission K Power à six gammes robotisées et quatre rapports sous charge.

Le constructeur ne fait pas non plus les choses à moitié et intègre, pour les trois modèles, la possibilité de disposer d’une transmission à variation continue. Développée par ZF, la K-VT se structure autour de deux gammes mécaniques et s’utilise comme toutes les transmissions : à la pédale ou au joystick. Elle propose un mode champ et un mode route.

Kubota M7
Finition / DéclinaisonAccesPremiumPremium K-VT
Transmission6 gammes robotisées à 4 rapports sous charges (24 AV et 24 AR)Transmission Cvt ZF à 2 gammes mécaniques
Hydraulique80 l/min centre ouvert110 l/min Load Sensing
Nbre de distributeurs4 (mécanique)5 (électro hydraulique)
Vitesse PtO AR540/540 E/1000/1000E
Vitesse Pto AV1000
Pneumatiques540/65R28
650/65R38

Enfin, ce qui est surtout très intéressant sur ce tracteur, c’est l’ordinateur de bord. Avec le rachat de Kverneland, le constructeur japonais a tout simplement intégré au tracteur le terminal Isobus Iso match Tellus. Dans le tracteur, il devient le K Monitor en intégrant toute la gestion des paramètres du tracteur allant de la sensibilité de l’inverseur de la position du relevage ou encore de la gestion de l’hydraulique et des temporisations.

Que demander de plus ?

Et tout cela en conservant ce qui a fait le succès du terminal chez Kverneland : un grand écran tactile, en couleur, très intuitif, Isobus et surtout développé pour la commande d’outils. Que demander de plus ?

Concernant les tarifs, comptez environ 90.000 euros HT pour un M7-131 de 130 ch en entrée de gamme, à 130.000 euros HT pour un M7-171 de 170 ch, isobus et équipé d’une transmission à variation continue !

Ces tracteurs seront présentés pour la première fois sur un salon à l'Eima et seront disponibles pour le marché français après le Sima.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article