Filières

Articles relatifs aux filières du secteur agricole, animales ou végétales.

18Juillet
Filière sucrière

Le ministère de l'agriculture et le secrétaire d'État du ministre de l'économie et des finances ont lancé, mercredi 17 juillet, une concertation afin d'élaborer, avec l'ensemble de ses acteurs, un plan stratégique pour la filière "betterave à sucre". L'objectif est de l'aider à relever les nombreux défis auxquels elle est confrontée, notamment la suppression des quotas et la concurrence internationale de plus en plus forte.

15Juillet
Pôles de compétitivité

Fin juin 2019, les pôles de compétitivité Végépolys et Céréales Vallée-Nutravita ont finalisé leur processus de fusion-absorption. Ensemble sous le nom de « Végépolys Valley », les deux pôles de compétitivité ambitionnent de devenir un « pôle mondial du végétal » Leur objectif : « fédérer les acteurs de l'ensemble de la chaîne de valeur du végétal ».


15Juillet
Innov'Space 2019

Valorex vise la diversité et l'autonomie dans les rations

Pour appuyer les filières comme Bleu-blanc-c½ur, Valorex lance son indice de rationnement Dival. Il évaluera les rations sur leur diversité d'aliment, leur teneur en protéines et leur acceptabilité sociétale. L'outil pourra ainsi servir aux éleveurs pour faire reconnaître leurs bonnes pratiques aux consommateurs.

10Juillet
Soja, pois et colza

Toujours plus de protéines végétales dans les rayons

La présence des protéines végétales dans les rayons des grandes surfaces se renforce, répondant à une demande croissante des consommateurs, provoquée par des motivations environnementales et de santé publique. Dernière illustration : l'annonce lundi par le groupe Avril de la production de protéines de colza pour l'alimentation humaine à l'horizon 2022.

8Juillet
Protéines végétales

Le groupe agroalimentaire Avril, numéro un français des huiles de table et des ½ufs, a annoncé lundi une association avec le Néerlandais Royal DSM pour produire conjointement une protéine issue de colza à destination de l'alimentation humaine.

13Juin
Compétitivité de l'agriculture

Selon le Sénat, la France s'oriente vers un déficit commercial agricole dès 2023

Dans un rapport d'information déposé fin mai 2019, la commission des affaires économiques du Sénat estime « qu'au rythme actuel de décroissance », la France constatera son premier déficit agricole et agroalimentaire dès 2023. Le Sénat pointe notamment du doigt des charges trop élevées, la « sur-réglementation » et « des fragilités structurelles » venant plomber la compétitivité de nombreuses filières agricoles.

23Mai
Paroles de lecteurs

Élections européennes : convaincus par aucun programme agricole !

Dans le cadre des élections européennes, la rédaction de Terre-net décrypte les programmes agricoles des différents candidats. Ce que font également, de leur côté, les lecteurs. Aucun ne trouve grâce à leur yeux. Selon eux, la classe politique dans son ensemble ne connaît rien à l'agriculture. Pire elle est totalement indifférente à ses problèmes.

17Mai
Paroles de lecteurs

Le boom de l'export français de produits laitiers fait du bruit en élevage

Le boom des exportations françaises de produits laitiers en 30 ans, sujet d'une étude de FranceAgriMer, a eu un grand retentissement auprès des lecteurs de Web-agri. Selon eux, il s'est fait au détriment des exploitations et des éleveurs laitiers dont le nombre a fortement diminué sur la même période. Car si l'export a augmenté, notamment en valeur, le prix du lait et le revenu des producteurs se sont considérablement dégradés.

9Mai
Filières agricoles

McDo à la rencontre des jeunes agriculteurs

À travers son programme jeunes agriculteurs, McDonald's France propose, depuis plusieurs années, aux producteurs installés depuis moins de cinq ans d'échanger avec ses fournisseurs et de visiter leurs sites agro-industriels. L'objectif : leur permettre de mieux comprendre les enjeux d'avenir de ses filières d'approvisionnement et plus largement ceux des secteurs des céréales, de la viande bovine et avicole, de la pomme de terre et du maraîchage.

17Avril
Abattoirs mobiles

La création d'abattoirs mobiles, au plus près des fermes d'élevage, dans le but de réduire le transport et la souffrance animale, va être possible, après la publication mardi au Journal officiel d'un décret autorisant son lancement sur une base expérimentale de quatre ans. « Nous sommes convaincus que ce laps de temps sera à même de convaincre de l'utilité de tels outils et de la nécessité de faire évoluer définitivement la réglementation », s'est réjoui le syndicat agricole Confédération paysanne qui a beaucoup milité en faveur de la création d'abattoirs mobiles.