Filières

Articles relatifs aux filières du secteur agricole, animales ou végétales.

8Novembre
Bovins viande

Une production et des abattages en recul sur 2019

En septembre 2019, les abattages totaux de bovins sont en baisse, selon le service de la statistique et de la prospective du ministère de l'agriculture, Agreste. La production de bovins finis est également en recul, surtout pour les gros bovins mâles. La sécheresse a impacté négativement les exportations de broutards en août, qui restent malgré tout supérieurs sur le cumul depuis début 2019 comparé à 2018. La baisse de la demande a apporté de la pression sur les prix. Les cours des jeunes bovins ont pu quant à eux profiter des conséquences d'une offre limitée dans les exploitations. Le déficit du commerce extérieur de la viande bovine se dégrade de nouveau.

31Octobre
Marché du lait en Allemagne

L'écart entre coûts de production et prix du lait se creuse

Dans son étude trimestrielle sur les coûts de production en Allemagne, le Bal (Bureau de l'ingénierie agricole) a mis en évidence la croissance de l'écart entre coûts de production et prix du lait. En juillet 2019, 77 % des coûts de production du lait conventionnel étaient couverts. Le manque à gagner est chronique dans la production laitière, indique l'EMB (European Milk Board), qui propose des solutions pour y remédier.

30Octobre
Lait, jus végétaux et bio

La déconsommation et l'évolution des achats : des menaces pour la filière lait ?

La production laitière européenne est parvenue à retrouver une faible croissance cette année, mais elle doit faire face aux changements d'habitudes de consommation. Une étude de FranceAgriMer a mis en évidence que les achats de lait conditionné ont, de manière globale, évolué à la baisse en 2018. Mais la consommation des ménages reste dynamique pour certaines catégories. La concurrence se renforce du côté des produits d'origine végétale et la menace grandit.


25Octobre
Grandes cultures bio

« Pas de recette miracle : il faut trouver des marchés, semer après »

Les céréales bio ont la cote. En France, les surfaces ont bondi et la demande ne fléchit pas. Sans surprise, c'est sur le blé que la demande est la plus forte, mais de nouvelles filières émergent, notamment les légumineuses conso. Si une vraie opportunité semble se dessiner, collecteurs et meuniers estiment que le marché a encore besoin de se structurer. Rotation et fertilité des sols restent également des défis à relever.

17Octobre
[Point de vue] Filière céréalière

« Les céréaliers ont intérêt à s'inscrire dans une logique de différenciation »

Dans une étude sur la vocation exportatrice de la filière céréalière française, le think tank Agriculture Stratégies estime qu'un « mouvement de différenciation et de « décommoditisation » est en cours. Une tendance qui permettrait de redonner de la valeur à la production et qui conduirait, dans un marché mondialisé, à « exporter moins, mais mieux ». Pour le think tank, les producteurs français de grains auraient « tout intérêt à amplifier les évolutions en cours et à s'inscrire pleinement dans une stratégie de différenciation/décommoditisation ».

16Octobre
L'agriculture française dans 20 ans

Les tendances qui feront évoluer un secteur marqué par l'échec du renouvellement

Selon une enquête réalisée par l'agroéconomiste Jean-Marie Séronie auprès de spécialistes du secteur agricole, parmi les grandes tendances qui marqueront l'évolution de l'agriculture française d'ici 2040 figure l'échec du renouvellement des générations en agriculture. Les trois quarts des spécialistes interrogés estiment que la France comptera moins de 250 000 exploitations dans 20 ans.

16Octobre
Assises de l'agriculture & alimentation

Des modèles agricoles en perpétuelle évolution

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants quant aux produits alimentaires qu'ils achètent. Ils ont des attentes sur leurs qualités mais aussi sur les modes de production. Pour y répondre, les agriculteurs adaptent leur façon de faire et attendent une juste rémunération en face.

14Octobre
Filière laitière bio

De l'ambition mais une visibilité limitée, faut-il franchir le cap ?

Le marché du lait bio ne cesse de croître. Pour y faire face, l'aval s'adapte et diversifie ses fabrications (innovations produits, segmentation). Les collecteurs tentent tout de même de gérer la ressource de l'amont en gardant la main sur les conversions ou encore les modalités d'accompagnement. Alors, faut-il franchir le cap ? Et si la question à se poser était plutôt : « Est-ce que moi, dans mon système, je peux franchir le cap ? ».

9Octobre
#AssisesAgriAgro2019

Deux jours de débats et d'échanges sur les sujets agricoles actuels

Les Assises de l'agriculture et de l'alimentation, organisées par Ouest France et dont Terre-net et Web-agri sont partenaires, se dérouleront les 15 et 16 octobre prochains à Rennes. Au programme : des débats et des échanges sur des sujets comme l'alimentation de demain, l'agribashing, l'Europe, etc.

8Octobre
Le lait Prospérité

Quand le consommateur n'a qu'à scanner la bouteille pour tracer le lait

La coopérative Prospérité fermière Ingredia présente son lait Prospérité, écoresponsable et digitalisé. Distribuée dans les Hauts-de-France, la marque promet au consommateur un « lait en toute transparence ». En l'achetant, le consommateur pourra en effet scanner la bouteille et connaître le parcours du lait de la ferme à la laiterie et auditer le cahier des charges en temps réel.

8Octobre
Rendez-vous

Les assises de l'agriculture et de l'alimentation les 15 et 16 octobre 2019

Ouest-France renouvelle son évènement annuel sur l'agriculture les 15 et 16 octobre 2019 avec les Assises de l'agriculture et de l'alimentation. Les grandes thématiques abordées seront : quelle alimentation pour demain, les enjeux de l'agriculture, les acteurs de l'alimentation, l'agriculture et l'Europe, et citoyens : nouveaux juges de l'alimentation.

4Octobre
[Reportage] Blé en filière CRC

E. Duchesne : « Une production en phase avec les attentes des consommateurs »

À Nanteuil-le-Haudouin dans l'Oise, Émeric Duchesne cherche à valoriser ses productions de qualité via des filières, une stratégie initiée par son père sur l'exploitation familiale. Il est notamment engagé dans la filière CRC (Culture raisonnée contrôlée) pour une partie de sa sole de blé et répond à un cahier des charges précis, en phase avec les attentes des autres acteurs de CRC (meuniers, transformateurs, industriels...) et des consommateurs.

2Octobre
Sommet de l'élevage, jour 1

Les syndicats agricoles unanimes : À quand une réelle cohérence politique ?

Didier Guillaume, ministre de l'agriculture, est venu au Sommet de l'élevage pour « apporter » tout son « soutien à l'élevage qui souffre ». Mais de cette visite, sans grandes annonces, il en ressort un discours manquant de « cohérence » selon les syndicats agricoles, qui semblent parfois désarçonnés.

2Octobre
Pacte productif 2025

Baisse des charges et simplification au c½ur des demandes de la CR

Comme le trio FNSEA-Ania-Coop de France, la Coordination rurale a déposé, mardi 1er octobre, ses recommandations pour le volet agriculture et agroalimentaire du pacte productif 2025 présenté en juin dernier par le Gouvernement. Le syndicat veut « rendre plus attractive l'agriculture et donc plus d'installations et d'embauches », en faisant profiter au monde agricole de « tout un arsenal d'avantages fiscaux et autres » qui « bénéficient déjà à l'agro-industrie ».