Filières

Articles relatifs aux filières du secteur agricole, animales ou végétales.

10Juillet
Conjoncture laitière

Un avenir moins tourmenté en perspective

Après une forte période de turbulence, les perspectives s'améliorent pour la filière laitière française, constate Benoît Rouyer du Cniel. Dans sa note de conjoncture, l'expert passe en revue différents éléments : les prix des produits laitiers industriels remontent, la collecte baisse, les exports français ont relativement bien résisté. Pour autant, « les perspectives sur le second semestre 2020 restent difficiles à cerner ».

30Juin
Produits laitiers

« La filière laitière souffre d'un déficit de transparence sur les prix »

Si certaines filières sont particulièrement transparentes sur les prix, à l'instar des céréales, c'est loin d'être le cas pour les produits laitiers, déplore Marion Cassagnou, experte du marché du lait chez Agritel. Mais bien que les changements se fassent lentement, la spécialiste constate tout de même des signaux encourageants pour l'avenir.

19Juin
Formation des prix et des marges

Pas d'amélioration nette sur les prix à la production en 2019

Dans son rapport remis tous les ans au Parlement et présenté le 18 juin, l'Observatoire de la formation des prix et des marges ne constate pas d'amélioration radicale sur la situation de la production agricole en 2019. Son président, l'économiste Philippe Chalmin, estime par ailleurs que la loi issue des États généraux de l'alimentation n'a pas eu d'effet sensible, pour l'instant, sur les prix payés aux producteurs.


9Juin
Crise sanitaire

Dans un contexte de réouverture des restaurants, la FNSEA et JA militent en faveur d'un approvisionnement français pour aider les filières agricoles touchées par la perte de débouchés pendant le confinement, et répondre aux attentes des citoyens qui, à la lumière de la crise, sont aujourd'hui plus désireux de consommer local.

4Juin
Viande bovine

Les laitières toujours mieux valorisées que les allaitantes

Reprise des exports de viande, meilleure valorisation des vaches laitières, stabilisation des cotations des jeunes bovins, marché des broutards qui tient bon : dans sa nouvelle note de conjoncture mensuelle sur la filière viande bovine, FranceAgriMer fait le point sur la situation.

3Juin
Crise sanitaire

L'APCA veut pérenniser les changements de consommation

Si la crise sanitaire a poussé les Français à l'achat de produits locaux, les chambres d'agriculture souhaitent capitaliser sur cet engouement et pérenniser les changements de comportement du consommateur sur la durée, ce qui s'apparente à un travail de longue haleine. Pour y parvenir, l'APCA propose deux plans d'action, l'un à court terme pour soutenir les secteurs agricoles les plus impactés par les conséquences économiques du Covid-19, l'autre à moyen terme, pour relocaliser la production, développer l'emploi agricole et dynamiser l'économie.

3Juin
Covid-19

Les cinq principaux impacts du confinement sur la filière viande bovine

Les mesures de confinement mises en place dans la quasi-totalité des pays européens pour lutter contre le Covid-19 ont eu de multiples conséquences sur le marché de la viande bovine. Dans un webinaire réalisé le 28 mai dernier, Caroline Monniot, chef de projet conjoncture viande bovine à l'Idele, a fait un bilan sur la situation dans l'Union européenne.

28Mai
Marché des produits laitiers

Fixer à l'avance le prix du lait, une « solution à la crise » ?

Alors que plusieurs laiteries allemandes proposent déjà aux éleveurs la possibilité d'une fixation des prix à l'avance, la France est en retard, selon Stefan Nether, vice-président du développement produits laitiers chez INTL FCStone. Pourtant, ce système offrirait, selon lui, un avantage non négligeable aux éleveurs : une meilleure visibilité, en toute transparence, pour une meilleure gestion de leur exploitation.

22Mai
G. Hemeryck, président de Terre de lin

Pour la filière lin fibre, « la crise pourrait durer trois à cinq ans »

Avec le coronavirus et le confinement, plusieurs filières agricoles ont été fortement fragilisées par des changements de consommation et des perturbations des flux de marchandises. Parmi elles, celles du lin fibre. Si la crise pourrait « durer 3 à 5 ans », Guillaume Hemeryck, président de la coopérative Terre de lin, note l'importance « d'une mobilisation de toute la filière, pour cette fibre pleine d'atouts, en phase avec les attentes sociétales ».

13Mai
Impact du Covid-19

La crise touche davantage le moral que la trésorerie des agriculteurs

Les agriculteurs font partie des professionnels à avoir continué le travail tout au long du confinement pour nourrir les Français, généralement avec fierté. Néanmoins, si l'activité agricole est à la hausse, elle n'a pas été exempte de contraintes nouvelles liées au coronavirus, contribuant à rendre cette période difficile pour les agriculteurs français qui, pour 45 %, se sont sentis particulièrement isolés.