Filières

Articles relatifs aux filières du secteur agricole, animales ou végétales.

8Novembre
Bioéconomie

Des filières biomasse à fort potentiel, à condition d'être rémunératrices

Dans une note d'analyse consacrée à la bioéconomie, AgriDées considère que le développement de l'économie vertueuse de la biomasse, en particulier la valorisation des déchets et coproduits agricoles, « impose une rémunération et une rentabilité » pour les agriculteurs. Le think tank suggère d'intégrer durablement la bioéconomie dans les engagements RSE des entreprises pour valoriser, sous contrat, des volumes plus importants.

5Novembre
Produits phytosanitaires

[Mise à jour le 5 novembre 2018 à 16h25] Fini les produits à base de métam-sodium pour la culture des mâches ou des tomates : l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) a interdit lundi ce pesticide mis en cause dans plusieurs cas d'intoxication dans l'ouest de la France, le jugeant dangereux pour la santé humaine et l'environnement.


19Octobre
Abattoir mobile à la ferme

Émilie Jeannin : « Le transport et l'abattage gâchent le travail de l'éleveur »

Suite aux États généraux de l'alimentation, l'expérimentation de l'abattage mobile en ferme est lancée pour les quatre ans à venir. Ce projet est porté par Émilie Jeannin, éleveuse de Charolaises en Côte-d'Or, qui lance Le b½uf éthique, une nouvelle filière de viande bovine. L'éleveuse explique : « L'abattage des animaux à la ferme dans des camions dédiés permettra de supprimer le stress lié au transport et à l'ambiance des abattoirs actuels. » Le premier camion français devrait arriver courant 2019 et sillonner le bassin allaitant de l'hexagone.

11Octobre
Lait de foin

Didier Le Hec, éleveur : « un lait payé 50 % plus cher que le conventionnel »

Issu d'Autriche, le lait de foin arrive en France. En ramenant cette filière dans l'hexagone, les éleveurs laitiers herbagers espèrent décrocher des contrats avec les laiteries et par conséquent une meilleure rémunération de leur production. « Ce n'est pas une opération commerciale, c'est une véritable filière avec un lait issu d'une alimentation composée à 75 % d'herbe et de foin », insiste Didier Le Hec, éleveur et président de l'association.