Exportations

Articles relatifs aux exportations des productions agricoles

28Juin
Campagne de commercialisation 2017-2018

Encore du grain à vendre

La campagne de commercialisation des céréales 2017-2018 prend fin alors que les silos se remplissent déjà de l'orge d'hiver 2018. Une fin de campagne marquée par des stocks alourdis en orge et maïs. Si le stock final de blé tendre se maintient, à la faveur d'une bonne campagne à l'export intra-communautaire, le stock final à la ferme augmente de 75 %.


8Juin
Viande bovine

Grâce à une hausse des abattages de femelles et de veaux de boucherie, les abattages totaux de bovins progressent légèrement en poids sur un an (+ 0,8 %), malgré un cours des vaches inférieurs à ceux de 2017. Ainsi, en mars 2018, la production totale de bovins dépasse de 3 % le niveau de 2017 et une progression de 2,4 % est enregistrée sur l'année. Les exportations de bovins d'élevage dépassent quant à eux de 6 % le niveau de 2017 et en mars 2018, les exportations de viande progressent de 1,2 % et les importations reculent de 5 %, d'où une amélioration du solde des échanges. En revanche, sur l'année, le solde des échanges de viande bovine se dégrade.

26Avril
Campagne céréalière 2017-2018

Les débouchés européens compensent la faiblesse des exportations vers pays tiers

Face à l'ogre russe sur le marché mondial du blé, la France a encore une fois revu à la baisse ses prévisions d'exportations de blé vers pays tiers pour la campagne 2017-2018. Mais les blés trouvent davantage preneurs chez les fabricants d'aliment, et surtout chez nos voisins européens. Les ventes de blé français n'auront jamais été aussi élevées vers l'Union européenne depuis la campagne 2005-2006.

19Avril
Grèves SNCF

Retards, désorganisation : un surcoût logistique des céréales de 5 à 20 ¤/t

Au 8e jour de grève de la SNCF, les acteurs agricoles s'inquiètent de l'impact négatif sur le fret ferroviaire et font leurs comptes. Il leur faut trouver des solutions alternatives pour acheminer les céréales vers les ports et les industriels. Retards, désorganisation des plannings logistiques, risque de rupture de stocks : ces conséquences entraînent un surcoût de plusieurs millions d'euros.

23Mars
Nouveau terminal céréalier

A La Rochelle, pour Soufflet, il y a le ciel, les silos et la mer

Un silo, puis la mer : dans le port de La Rochelle, le groupe agroalimentaire Soufflet inaugure vendredi un terminal céréalier ultra-moderne pour rapprocher les stocks de grains des bateaux qui vont livrer les céréales françaises à l'étranger, notamment en Afrique.