Exportations

Articles relatifs aux exportations des productions agricoles

19Septembre
Au Royaume-Uni

Le Brexit impactera-t-il la filière viande bovine ?

L'agriculture ne représente que 1 % du PIB du Royaume-Uni (2 % si on compte l'agroalimentaire) contre 80 % pour le tertiaire et 19 % pour l'industrie. Pour autant, son troupeau bovin est le 3e en Europe, derrière la France et l'Allemagne. De plus, la filière abattoir, découpe et transformation de viande rouge occupe une place importante dans l'économie. Comment évoluent la production britannique, mais aussi les exportations, les importations et la consommation de viande ? Vu les liens commerciaux privilégiés avec ses voisins européens, quel impact pourrait avoir le Brexit ? Des questions sur lesquelles Bretagne Commerce International et le cabinet Expandys ont axé leur conférence au Space.

9Septembre
Étude Compani

Les résultats de l'étude Compani, pilotée par l'Inra et financée par le ministère de l'agriculture, sont plutôt inquiétants : les produits animaux français ont vu leurs parts de marché à l'international diminuer drastiquement en 15-20 ans. En 2016 en effet, ils ne représentaient plus que 5 % des exportations mondiales contre 9 % en 2000. Au-delà du constat, l'organisme de recherche a identifié plusieurs causes à ce phénomène.


28Aout
Commercialisation du blé tendre

Bien exporter la récolte 2019 : les éléments clés du défi à venir

Forte d'une excellente récolte de blé tendre estimée à 39,17 Mt par Agritel, soit la deuxième plus forte production de ces 20 dernières années, les acteurs français de la filière ont désormais un défi de taille : réussir à (bien) vendre plus de 20 Mt d'ici juin 2020, dans un contexte mondial dominé par les blés des pays de la mer Noire. En termes de prix, la relance du commerce mondial de blé laisse un « potentiel de baisse limitée des prix ».

14Aout
Commerce extérieur

En juin 2019, mauvais bilan à l'export pour les céréales

La campagne de commercialisation 2018-2019 s'est achevée fin juin 2019 avec un piteux bilan mensuel. En valeur, les exportations de céréales sont en baisse de 94 M¤ sur un an. Néanmoins, le solde commercial en produits bruts du premier semestre 2019 a augmenté de 400 M¤ par rapport à 2018.