Exportations de céréales

Tous les articles qui traitent des exportations céréalières dans le monde.

27Mars
L'info marché du jour

Une « semaine chômée » en Russie, bientôt une limitation des exports de blé ?

Aucun pays n'est épargné par le Covid-19, pas même la Russie. Pour lutter contre la propagation du virus, Poutine a décrété une « semaine chômée ». Mais alors que les prix intérieurs atteignent des niveaux record dans le pays, notamment ceux du blé, les opérateurs se demandent quand le gouvernement russe se décidera à agir et mettra en place des restrictions sur les exports de blé, ce qui permettrait une régulation des prix.

26Mars
Covid-19

Pas de rupture des appros, mais des tensions sur le transport des céréales

Dans ce contexte « inédit » de confinement, les agrofournisseurs et organismes de stockage s'adaptent et restent mobilisés pour assurer l'accompagnement des agriculteurs. Si la rupture côté appros ne semble pas à craindre, des problèmes logistiques perturbent l'acheminement des céréales vers les industries ou les terminaux d'exportation. La tension monte sur le marché français.

24Mars
Exportations de céréales

Malgré le coronavirus, les exports de blé restent dynamiques !

Alors que le monde est secoué par le coronavirus, le rythme d'exportations reste particulièrement soutenu pour le blé. D'après la Commission européenne, 23,2 Mt de blé européen ont été expédiées depuis le début de la campagne, soit 9 Mt de plus que l'an dernier. Tandis que la demande internationale reste vive, la Russie vient de limiter ses exportations de denrées agricoles transformées. La mesure ne concerne pas les exports de blé, pour le moment.


20Mars
L'info marché du jour

Des perturbations logistiques sur le transport des céréales

Depuis que le gouvernement a imposé des mesures strictes pour tenter d'endiguer la propagation du Covid-19, l'économie française tourne au ralenti et les filières exportatrices, à l'instar des céréales, se heurtent à des problèmes logistiques. Le marché français connaît actuellement une tension accrue.

11Mars
Commercialisation du blé

Coronavirus, grèves : rien n'arrête la progression des perspectives d'exports

Malgré toutes les incertitudes qui pèsent sur le marché des grains, FranceAgriMer a de nouveau augmenté ses perspectives d'exports de blé tendre vers les pays-tiers. Ils sont désormais attendus à 12,7 Mt. Bien que l'impact du coronavirus sur les exportations françaises de céréales soit restreint pour le moment d'après l'établissement public, une possible détérioration n'est pas à exclure.

5Mars
Exportations de céréales

L'Égypte, une destination aléatoire pour le blé français

Le succès du blé français en Égypte est variable, avec des hauts et des bas. Entre septembre 2017 et février 2019, pas un seul kilo de blé français n'a été vendu au pays des pharaons. Mais cette année, la compétitivité accrue de la céréale hexagonale permet aux opérateurs de réaliser une très bonne campagne d'export.

5Mars
L'info marché du jour

Les chargements de blé français à leur plus haut niveau en février depuis 10 ans

En février, les expéditions françaises vers les pays tiers ont culminé à 1,46 Mt d'après Refinitiv, soit le plus haut niveau pour un mois de février en 10 ans ! Pourtant, l'activité sur le portuaire commence à ralentir, et la situation pourrait empirer selon les mesures qui seront prises pour limiter la propagation du coronavirus. Profitant des prix en baisse, la demande internationale reste soutenue.

19Février
L'info marché du jour

La demande internationale reste particulièrement dynamique

Le dynamisme de la demande internationale se maintient. Après des achats notables de l'Égypte et l'Algérie la semaine passée, de nombreux autres pays continuent de lancer des appels d'offres. La décision chinoise d'une baisse de ses taxes à l'import sur presque 700 produits américains devrait permettre de relancer les achats.

19Février
Exportations de céréales

L'Algérie restera-t-elle encore longtemps le premier client du blé français ?

L'Algérie constitue le principal débouché du blé français à l'export. La part d'origine tricolore dans les imports du pays varie chaque année, et pourrait bien être réduite dans les années à venir face à la concurrence grandissante du blé russe. Par ailleurs, la lutte contre la corruption au sein de l'OAIC, organisme d'État pour l'importation des céréales, devrait permettre à l'Algérie de rationaliser davantage ses utilisations de blé.

13Février
Exportations de céréales

Les grèves n'ont pas fait flancher les exports, mais terni l'image de la France

Pour la cinquième fois consécutive, FranceAgriMer a relevé ses prévisions d'exportations sur les pays tiers pour le blé français. L'anticipation des opérateurs a certes permis de limiter l'impact de la grève en termes de volume exporté, mais les acteurs de la filière encaissent les surcoûts engendrés, et l'image de "filière d'excellence" française a pris un coup auprès de ses clients.

12Février
Matières premières agricoles

Le géant américain du négoce des céréales et matières premières agricoles Bunge a accusé une lourde perte lors de son exercice 2019, après avoir enregistré une très importante provision exceptionnelle au troisième semestre, a-t-il annoncé mercredi.

12Février
L'info marché du jour

Trop occupée avec l'Algérie, la France ne propose rien à l'Égypte

Les appels d'offres ont rythmé le début de la semaine. L'Algérie a acheté ce mardi 660 kt de blé, probablement d'origine française, tandis que l'Égypte a contractualisé 360 kt de blé origine mer Noire. Aucun bateau français ne lui a été proposé. Les prix proposés ont été nettement réduits comparé aux précédents tender.

11Février
L'info marché du jour

Les exportations françaises de blé battent leur plein !

La Commission européenne a alourdi de 1,2 Mt son décompte d'exports depuis le début de la campagne, pour un total de 17,5 Mt, soit un bond de 73 % par rapport à l'an dernier et d'environ 38 % comparé à la moyenne des trois dernières campagnes !