États généraux

image États généraux

Articles concernant les états généraux de l'alimentation #EGAlim lancés par le président de la République Emmanuel Macron et Stéphane Travert, ministre de l'agriculture.

22Octobre
Marques distributeurs

Quatre distributeurs, dont Casino et Auchan, se sont engagés à réduire pendant cinq ans leurs achats en commun destinés à leurs produits de marques distributeurs, qui risquaient de fragiliser les petits producteurs, notamment sur le lait, les ½ufs et la charcuterie, a annoncé jeudi l'Autorité de la concurrence.

20Octobre
Produits phytosanitaires

La séparation de la vente et du conseil effective au 1er janvier 2021

Les coopératives et négoces agricoles devront choisir avant la fin de l'année entre vente et conseil de produits phytosanitaires aux agriculteurs, mais auront jusqu'à novembre 2021 pour mettre leurs structures en conformité, selon un décret et des arrêtés parus dimanche et mardi au JO et prévus par la loi Alimentation du 30 octobre 2018.


14Octobre
Négociations commerciales

Le gouvernement promet d'intervenir « avec détermination »

Reconnaissant que les mesures phare de la loi Egalim, censée mieux répartir la valeur des produits alimentaires entre producteurs et distributeurs, n'avaient pas eu d'effet « significatif » sur les prix, le gouvernement a promis mercredi d'intervenir « avec détermination » pour rééquilibrer les relations commerciales.

14Octobre
Assises de France OP Lait

Le développement des OP pénalisé par les imperfections de la loi Egalim

Les premières Assises de France OP Lait, association qui rassemble depuis 2018 des organisations de producteurs laitiers au niveau national, ont permis de dresser un premier bilan du travail effectué par les OP depuis leur jeune existence (moins de 10 ans). Si la loi Egalim avait vocation à donner aux producteurs davantage de pouvoir de négociation, en encourageant justement le regroupement, un certain nombre de freins restent encore à lever pour permettre aux OP de remplir plus efficacement leur mission.

1Octobre
Rentrée syndicale

RGA, Égalim, Pac... pour 2020/2021, un programme chargé chez JA

En cette rentrée syndicale 2020, Jeunes Agriculteurs (JA) a mis dans son cartable de nombreux cahiers sur lesquels le syndicat veut poursuivre et approfondir son travail : le renouvellement des générations bien sûr, mais aussi le foncier, la loi alimentation, la politique agricole commune, etc.

10Septembre
Crise Covid, négociations commerciales

Au Cniel, les éleveurs laitiers espèrent un « monde d'après » plus rémunérateur

L'interprofession laitière tenait son assemblée générale en format masqué ou virtuel mercredi 9 septembre 2020. L'occasion pour les représentants des éleveurs laitiers, au premier rang desquels le président du Cniel Thierry Roquefeuil, d'appeler - encore - le ministre de l'agriculture à une meilleure répartition de la valeur. Et de faire de l'indépendance des éleveurs aux aléas du marché une priorité.

28Juillet
Suivi des relations commerciales

A l'issue d'une réunion de suivi des relations commerciales, Julien Denormandie et Agnès Pannier-Runacher ont appelé les acteurs de l'agroalimentaire à une « meilleure répartition de la valeur » tout en saluant les efforts d'adaptation de toute la chaîne d'approvisionnement durant le confinement, où a été évité « un dérapage des prix ». En viande bovine, la FNB déplore que les efforts pour augmenter les prix ne soient pas faits par tous les opérateurs.

23Juin
Agroécologie, circuits courts, Pac...

Les mesures agricoles de la Convention citoyenne pour le climat

La Convention citoyenne pour le climat a rendu le 21 juin ses 150 propositions qui doivent permettre à la France d'atteindre ses objectifs en matière de réduction des gaz à effet de serre. Parmi ces mesures, plusieurs concernent directement le secteur agricole, comme le développement de l'agroécologie ou des circuits courts, mais un certain flou demeure concernant les moyens à mettre en ½uvre.

19Juin
Formation des prix et des marges

Pas d'amélioration nette sur les prix à la production en 2019

Dans son rapport remis tous les ans au Parlement et présenté le 18 juin, l'Observatoire de la formation des prix et des marges ne constate pas d'amélioration radicale sur la situation de la production agricole en 2019. Son président, l'économiste Philippe Chalmin, estime par ailleurs que la loi issue des États généraux de l'alimentation n'a pas eu d'effet sensible, pour l'instant, sur les prix payés aux producteurs.

12Mai
Souveraineté alimentaire

Faut-il changer radicalement le système agricole français ?

Entre peur de manquer, ruptures logistiques, fermeture des restaurations collectives et de certains lieux d'approvisionnement alimentaire, la crise actuelle a remis la question de l'alimentation au c½ur des priorités des Français. Le débat organisé dans le cadre « les Assiettes du Futur », le 6 mai, évoque le sujet sous l'angle politique, avec des interventions de la Confédération paysanne, la FNSEA, le député Jean-Baptiste Moreau (LReM) ou le député européen Benoit Biteau (EELV).