Engrais

image Engrais

Découvrez les nouveautés dans le monde des engrais : produits fertilisants, réglementation, techniques et matériel d'application, tendances de l'appro...

29Mars
[Paroles de lecteurs] Engrais azotés

Une réduction impérative pour l'Unifa, impossible selon les agriculteurs !

Trop de taxes et de normes qui ne s'appliquent qu'aux agriculteurs, nuisent à la productivité de l'agriculture française et aux revenus des producteurs : les lecteurs de Terre-net ne sont pas prêts à réduire les émissions d'ammoniac, donc leurs apports d'engrais azotés minéraux, comme le recommande l'Union des industries de la fertilisation (Unifa). Comme si le blé poussait tout seul...


18Mars
Maïs fourrage

Tous les effluents ne se valent pas : faites le point pour épandre au plus juste

Valoriser les engrais de ferme permet d'économiser sur l'achat d'engrais minéraux. Les besoins du maïs peuvent d'ailleurs être comblés jusqu'à 80 %. Arvalis-Institut du végétal donne quelques conseils pour maximiser l'utilisation de ces effluents d'élevage. À titre d'exemple, les experts préconisent d'épandre les fumiers de bovins 1,5 à 2 mois avant le semis.

14Mars
Épandage d'engrais et pollution de l'air

L'Unifa alerte sur l'impérative réduction des émissions d'ammoniac

Trois ans après la publication d'une directive européenne visant à réduire les émissions de polluants atmosphériques, en particulier celles d'ammoniac issues des apports d'engrais azotés minéraux, la France n'atteindra probablement pas ses engagements et s'exposera à un contentieux avec Bruxelles dès 2020. L'Unifa veut sensibiliser et accompagner davantage les agriculteurs à changer leurs pratiques d'épandage, notamment en faveur de l'enfouissement et du recours à d'autres formules d'engrais et à des inhibiteurs d'uréase.

15Février
Du forgeron aux robots

100 ans de machinisme agricole vus par les concessionnaires

Début février, le Sedima (syndicat des concessionnaires en machines agricoles) a fêté les 100 ans de sa création. C'est l'occasion de partager l'histoire d'un siècle de mécanisation agricole vu par un philosophe et par les distributeurs de matériels. Si les fondamentaux du métier n'ont pas évolué, ils sont influencés par les nouvelles technologies.

4Février
Fertilisation

Le premier apport d'azote sur les prairies approche

En fin d'hiver, le premier apport d'azote sur prairie vise à booster la pousse de l'herbe à son redémarrage. Arvalis rappelle qu'il doit être réalisé à 200°C jours. L'outil Date N'Prairie permet de connaître la date à laquelle ce seuil est atteint. En revanche, inutile de se presser si les conditions optimales ne sont pas réunies.

8Janvier
Algues vertes

Plus d'herbe pour réduire le lessivage : des éleveurs bretons s'y engagent

Dans le cadre du projet Baie 2027 qui vise à lutter contre les algues vertes, des éleveurs bretons ont bénéficié d'un accompagnement technico-économique pour se tourner vers des systèmes plus herbagers. Plus de revenus, meilleure santé des animaux et moins de stress : ces agriculteurs ne semblent pas regretter !

5Janvier
Top articles

Bilan, prévisions et nouvelles réglementations pour ce début d'année 2019

Nouvelle année rime très souvent avec nouvelles réglementations ! 2019 n'échappant pas à ce précepte, découvrez les nouvelles mesures de la loi de finances pour les agriculteurs ainsi que le plan de surveillance de l'épandage d'engrais azotés, renforcé par un nouveau décret. La rédaction a profité de la trêve des confiseurs pour faire le point sur la fracture numérique et vous propose 10 trucs et astuces pour une connexion internet de meilleure qualité à moindre coûts ! En revanche, pas de repos pour la météo, le phénomène, El Niño pourrait faire son retour cet hiver ! Class présente son bilan 2018 et annonce un chiffre d'affaires record dans un marché mondial de l'agroéquipement stable.

21Novembre
2018
Réglementation des engrais

Le trilogue européen - le Parlement, le Conseil et la Commission - a trouvé un accord sur la teneur maximale en cadmium admise dans les engrais phosphatés, dernier point en discussion du nouveau règlement européen des matières fertilisantes. La réduction de cette teneur maximale à 60 mg/kg constitue, pour l'Unifa, un « compromis recevable ». Le projet de règlement européen, qui doit encore être approuvé, donne aussi un cadre juridique aux produits de biocontrôle. Il doit entrer en vigueur d'ici 2022.