Emmanuel Macron

image Emmanuel Macron

Série d'articles concernant Emmanuel Macron, élu président de la République française le 7 mai 2017. Ancien ministre de l'économie, de l'industrie et du numérique de 2014 à 2016 dans le gouvernement Manuel Valls II, il avait quitté son poste et créé son mouvement politique, baptisé "En marche !", pour être candidat à l'élection présidentielle de 2017.

20Janvier
Opération séduction

Emmanuel Macron veut reconquérir le c½ur des agriculteurs

Après les nombreux sujets de mécontentement qui ont poussé le monde agricole à manifester à plusieurs reprises l'année dernière et, en point d'orgue, la nouvelle réglementation sur les ZNT annoncée en décembre, le président de la République a subtilement vanté les mérites du modèle agricole français à l'occasion de la remise des prix d'excellence du Concours général agricole.


20Décembre
2019
Paroles de lecteurs

Non, Emmanuel Macron n'a pas tenu ses promesses !

À la question "Emmanuel Macron a-t-il tenu ses promesses ?", titre d'un article paru cette semaine sur Terre-net, les lecteurs ont unanimement répondu "non". Normes, charges, loi foncière, accords de libre-échange, réforme des retraites... eux aussi dressent, point par point, le bilan à mi-mandat de la politique agricole du chef de l'État. Et il est sans appel...

17Décembre
2019
Politique agricole

À mi-mandat, les promesses d'Emmanuel Macron sont-elles tenues ?

En matière agricole, les promesses du candidat Emmanuel Macron étaient nombreuses : revenu des agriculteurs, épargne de précaution, accès au foncier, fin des surtranspositions. Deux ans et demi après le début de son mandat, le président de la République a-t-il tenu ses engagements ? Si une partie de ces mesures ont été prévues par la loi Egalim, issue des États généraux de l'alimentation, force est de constater que la concrétisation tarde à venir sur les sujets clés, notamment sur la question des prix payés aux producteurs.

27Novembre
2019
[Synthèse] Mobilisations FNSEA-JA

Levée des blocages en attendant un rendez-vous à Matignon le 3 décembre

[Article mis à jour à 23h30] Les agriculteurs des réseaux FNSEA et Jeunes agriculteurs ont manifesté une nouvelle fois ce 27 novembre. Dans le bassin parisien, près de 1200 tracteurs ont convergé jusqu'aux abords de la capitale, bloquant la circulation sur le périphérique, tandis qu'une centaine d'agriculteurs menés par la FNSEA Grand Bassin Parisien manifestaient sur les Champs-Elysées pour inciter Emmanuel Macron à leur répondre. Les blocages ont finalement été levés dans la soirée, après un rendez-vous avez le ministre de l'Agriculture et la secrétaire générale adjointe de l'Elysée. Une rencontre avec le Premier ministre a également été programmée pour le 3 décembre.

23Octobre
2019
Manifestations #Sauvetonpaysan

Emmanuel Macron répond aux agriculteurs

« Macron, réponds-nous ! ». Les paysans ont fait entendre leur détresse mardi devant les préfectures, exprimant leur ras-le-bol de l'« agribashing » et demandant au chef de l'État de les défendre contre les maux qui affectent un secteur en crise d'identité et en crise économique, à l'appel de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs (JA). Depuis Mayotte, Emmanuel Macron a déclaré juger « inacceptables » les attaques contre les agriculteurs.

17Octobre
2019
[Point de vue] Filière céréalière

« Les céréaliers ont intérêt à s'inscrire dans une logique de différenciation »

Dans une étude sur la vocation exportatrice de la filière céréalière française, le think tank Agriculture Stratégies estime qu'un « mouvement de différenciation et de « décommoditisation » est en cours. Une tendance qui permettrait de redonner de la valeur à la production et qui conduirait, dans un marché mondialisé, à « exporter moins, mais mieux ». Pour le think tank, les producteurs français de grains auraient « tout intérêt à amplifier les évolutions en cours et à s'inscrire pleinement dans une stratégie de différenciation/décommoditisation ».

16Octobre
2019
L'agriculture française dans 20 ans

Les tendances qui feront évoluer un secteur marqué par l'échec du renouvellement

Selon une enquête réalisée par l'agroéconomiste Jean-Marie Séronie auprès de spécialistes du secteur agricole, parmi les grandes tendances qui marqueront l'évolution de l'agriculture française d'ici 2040 figure l'échec du renouvellement des générations en agriculture. Les trois quarts des spécialistes interrogés estiment que la France comptera moins de 250 000 exploitations dans 20 ans.