Toute l'actualité de l'élevage

+ 32 ¤/1 000 l pour la Normande face à la Holstein grâce à ses taux et sa viande
Marge brute lait

+ 32 ¤/1 000 l pour la Normande face à la Holstein grâce à ses taux et sa viande

23 janv. 2017 | par
En comparant les élevages suivis par le Conseil Elevage Loire-Anjou, il s'avère que produire du lait avec des Normandes coûte 17 ¤/1 000 litres de plus qu'avec des Prim'holsteins. Pourtant, grâce à ses taux (TP 35,5 ; TB 44,3) et sa viande mieux valorisée, la race à lunettes rapporte 49 ¤/1 000 l sur ses produits. Au final, la différence de marge brute est de 32 ¤/1 000 litres en faveur de la Normande.

Comment la FNB mise sur le « c½ur de gamme » pour redresser toute la filière
Viande bovine

Comment la FNB mise sur le « c½ur de gamme » pour redresser toute la filière

20 janv. 2017 | par
Pour sortir la filière bovine d'une logique du moins-disant, la Fédération nationale bovine espère soumettre toutes les enseignes de la distribution à la valorisation d'un « c½ur de gamme » des races à viande pour écouler, à terme, plus de 60 % de la viande de race bovine sur ce nouveau segment de marché. En parallèle, le syndicat part en croisade juridique contre les « mensonges » marketing de certaines enseignes.
Grippe aviaire

Les éleveurs de canards indemnisés à partir de mars

19 janv. 2017 (AFP)
Les éleveurs de canards du sud-ouest pénalisés par la grippe aviaire seront indemnisés à partir de mars, en fonction du nombre de canards perdus du fait de la maladie ou des abattages préventifs pour enrayer l'épidémie, a annoncé jeudi le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll.
Après 21 ans au service de la Limousine, B. Roux passe le relais à J-M Alibert
France Limousin Sélection

Après 21 ans au service de la Limousine, B. Roux passe le relais à J-M Alibert

19 janv. 2017 | par
Le Conseil d'administration de France Limousin Sélection s'est tenu au Pôle de Lanaud le 17 janvier 2017. Une atmosphère un peu particulière régnait dans la salle puisqu'il s'agissait du dernier CA présidé par Bernard Roux, qui, après 21 années de mandat, avait choisi de ne pas se représenter. Jean-Marc Alibert, déjà président du herd-book limousin, était seul candidat à la succession de Bernard Roux et a ainsi été élu pour le remplacer. Il devient donc président de l'Organisme de Sélection France Limousin Sélection.
Biogaz

Une année pour se former au montage d'un projet de méthanisation

18 janv. 2017 | par MO
D'avril à décembre 2016, 14 agriculteurs méthaniseurs ont participé à une formation afin d'exploiter leur unité en autonomie et en toute sécurité. Le parcours inclut l'acquisition de compétences vis-à-vis des partenaires, banques, assurances et de l'administration. Cette formation sera renouvelée en 2017 dans l'Ouest.
Grippe aviaire

La levée de la zone de contrôle dans l'Ain

17 janv. 2017 (AFP)
Une zone de contrôle temporaire (ZCT), mise en place mardi dans l'Ain après un premier cas confirmé de grippe aviaire H5N8, a été levée en l'absence du virus dans les élevages de volailles du périmètre, a indiqué la préfecture de département.
Retrouvez les palmarès et photos de Swiss'expo 2017
Concours

Retrouvez les palmarès et photos de Swiss'expo 2017

16 janv. 2017 | par
Après les concours en direct, retrouvez les photos et les palmarès de Swiss'expo 2017, qui a ouvert la saison des concours bovins. La 21e édition s'est tenue du 12 au 15 janvier, toujours à Expo-Beaulieu, Lausanne en Suisse. Retrouvez sur cette page les catalogues et les résultats des concours dans les huit races laitières.
Une vague de froid arrive sur la France
Alerte météo

Une vague de froid arrive sur la France

16 janv. 2017 | par
Les températures vont fortement baisser sur l'ensemble du pays en ce début de semaine, avec l'arrivée d'air froid en provenance de Russie et d'Europe de l'Est. Ce froid vif, non exceptionnel, sera cependant durable et nous concernera au moins jusqu'en début de semaine prochaine selon Christophe Mertz de MeteoNews.
Sous la bâche, la conservation de l'ensilage de maïs évolue dans le temps
L'actu d'Arvalis

Sous la bâche, la conservation de l'ensilage de maïs évolue dans le temps

16 janv. 2017 | par Arvalis-Institut du végétal
Le maïs fourrage ensilé est utilisé de quelques semaines à plusieurs mois après la confection du silo. Sous réserve que les bonnes pratiques de récolte, conservation et vitesse d'avancement, soient respectées, les ensilages sont considérés comme « stables » dans le temps avec des valeurs nutritives fixes. Or la dégradabilité de l'amidon s'améliore de 15 % durant les deux premiers mois.
De propriété humaine à être sensible

Plus de protection pour les animaux au fil des lois

15 janv. 2017 (AFP)
Autrefois classés comme simples biens et propriétés des hommes, désormais reconnus êtres sensibles, les animaux ont acquis au fil des lois et des siècles plus de protections, avec une nouvelle étape jeudi sur leur « respect » en abattoir. Aperçu de cette évolution juridique, qui ne va pas jusqu'à doter les animaux d'une nouvelle catégorie, entre celle des hommes et celles des biens, comme souhaité par certains défenseurs.
Les Etats-Unis ouvrent leur porte au b½uf français
Exportations

Les Etats-Unis ouvrent leur porte au b½uf français

14 janv. 2017 (AFP)
Quinze jours après avoir relancé la guerre du b½uf aux hormones, les autorités américaines ont décidé d'ouvrir leur porte aux importations de b½uf français, pour la première fois depuis l'imposition d'un embargo en 1998 consécutif à la crise de la vache folle en Europe.
Vives réactions à propos de la tribune sur la productivité laitière
Paroles de lecteurs

Vives réactions à propos de la tribune sur la productivité laitière

13 janv. 2017 | par
"Productivité laitière = rentabilité : un grand mensonge en bande organisée !" En moins d'une semaine, plus de 60 lecteurs ont commenté cette tribune, parue sur Web-agri ! Et autant d'opinions différentes et argumentées, des anti-productivisme et pro-système herbager à ceux qui disent que la production intensive peut se justifier, voire est « parfois la seule solution », et que l'exploitation de l'herbe n'est pas possible partout.
Plus de protection pour les animaux

Les huit dates qui ont fait évolué la réglementation

13 janv. 2017 (AFP)
Paris, 12 jan 2017 (AFP) - Autrefois classés comme simples biens et propriétés des hommes, désormais reconnus êtres sensibles, les animaux ont acquis au fil des lois et des siècles plus de protections, avec une nouvelle étape jeudi sur leur « respect » en abattoir. Aperçu de cette évolution juridique, qui ne va pas jusqu'à doter les animaux d'une nouvelle catégorie, entre celle des hommes et celles des biens, comme souhaité par certains défenseurs.