Dpu

Les droits à paiement unique de la Politique agricole commune.

27Avril
2015
Pac 2015/2020

Le kit pour calculer les montants de toutes les aides découplées

Ce lundi 27 avril 2015 s'ouvre la période de déclaration de vos aides Pac 2015. Suite à la réforme, l'aide découplée par hectare est égale à la somme du droit au paiement de base, du paiement vert et pour les 52 premiers hectares, de la majoration (jusqu'à 100 ¤/ha). Sans rentrer dans les détails, il est possible de déterminer directement l'aide à recevoir par hectare de 2015 à 2019.

23Avril
2015
Pac 2015/2020

Calcul du montant du droit à paiement de base (Dpb) unique pour 2015

Le nombre de Dpb est déterminé par rapport à la surface admissible 2015 de chaque exploitation (à l'exception des surfaces qui étaient en vignes en 2013), sur laquelle seront réparties de manière uniforme les références historiques de chaque exploitation. Ce calcul aboutira à la valeur d'un droit à paiement de base (Dpb) unique. Explications.


8Juillet
2014
[Paru au BO] Pac 2014

Quelques modifications dans l'attribution de Dpu issus de la réserve nationale

Le ministère de l'Agriculture a publié une instruction détaillant quelques modifications concernant les programmes d'attribution de Dpu issus de la réserve nationale. L'instruction en précise les critères d'éligibilité et les modalités de calcul des dotations pour 2014, dernière année d'existence des Dpu.

2Avril
2014
Pac 2014

Dans un communiqué, la Coordination Rurale indique que « les agriculteurs commencent à découvrir que le montant de leurs aides Pac (Dpu), en baisse continue depuis des années, va baisser cette fois-ci de 9 à 20 % alors que ces Dpu sont pour la plupart d'entre eux leur seul revenu. » Retrouvez le communiqué dans son intégralité.

23Février
2014
Réforme de la Pac

Pierre Pagesse, Momagri : « Il est urgent d'inventer une alternative aux Dpu »

La Pac post-2013 n'est pas à la hauteur des défis alimentaires mondiaux. Pire, la capacité à nourrir la population européenne n'est pas davantage assurée puisque l'UE est aujourd'hui importatrice nette de produits agricoles de première nécessité. Tout est à revoir pour l'après-2020. Point de vue de Pierre Pagesse, président de Momagri.