23Janvier
Prix Pinocchio, accords commerciaux

La Confédération paysanne a toujours l'industrialisation agricole dans le nez

Entre son opposition à la réforme des retraites et à tous les accords de libre-échange entre l'UE et le reste du monde, la Confédération paysanne entend conserver, pour 2020, son fil rouge historique qu'est son « combat contre l'industrialisation de l'agriculture ». Le syndicat s'associe, cette année, à l'association Les amis de la terre, pour remettre, lors du prochain salon de l'agriculture, le prix Pinocchio. Les groupes Lactalis, Bigard et Yara sont en lice pour obtenir cet « anti-prix » visant à dénoncer leur impact social et environnemental.

30Décembre
2019
[Dans le rétro] Agribashing

Aux racines du malaise paysan

Bousculés sur les marchés mondiaux, questionnés dans leurs pratiques par la société, les agriculteurs français vivent un malaise grandissant, qu'ils ont exprimé à plusieurs reprises cette année et dont l'« agribashing » n'est que la partie émergée.

20Décembre
2019
Paroles de lecteurs

Non, Emmanuel Macron n'a pas tenu ses promesses !

À la question "Emmanuel Macron a-t-il tenu ses promesses ?", titre d'un article paru cette semaine sur Terre-net, les lecteurs ont unanimement répondu "non". Normes, charges, loi foncière, accords de libre-échange, réforme des retraites... eux aussi dressent, point par point, le bilan à mi-mandat de la politique agricole du chef de l'État. Et il est sans appel...

6Décembre
2019
[Paroles de lecteurs] Prospectives

« Déjà plus beaucoup d'agriculteurs dans 10 ans, alors dans 20... »

Baisse du nombre d'exploitations et d'exploitants, échec du renouvellement des générations... Peu de « scoops » selon les lecteurs de Terre-net dans l'enquête sur l'agriculture française dans 20 ans, présentée sur le site il y a quelques semaines ! Les résultats auraient été différents, estiment-ils, si des agriculteurs, sur le terrain au quotidien, avaient été interrogés. Sans doute, en effet, seraient-ils encore plus pessimistes...


25Octobre
2019
[Paroles de lecteurs] Manifs FNSEA/JA

Vous aussi vous voulez que Macron vous réponde !

Les lecteurs de Terre-net se joignent aux agriculteurs, qui ont crié « Macron, réponds-nous ! » sur la crise agricole, les accords de libre-échange Ceta et Mercosur ou encore l'agribashing lors des manifestations FNSEA/JA des 8 et 22 octobre. Ils interpellent le président de la République sur ces mêmes sujets mais également sur la loi Égalim, où ils incriminent aussi le ministre de l'agriculture. Selon eux, celle-ci n'a aucunement modifié les pratiques de la grande distribution, ni améliorer les prix payés aux producteurs.

8Octobre
2019
Agribashing, attaques des anti-phytos...

Vincent Guyot : « Ma première manifestation en 18 ans de carrière »

Céréalier dans le nord de l'Aisne, Vincent Guyot a décidé de manifester pour la première fois en 18 ans de carrière. Acculé par les anti-phytos et l'agribashing, il manifeste « pour dire stop ». Suivons-le tout au long de cette journée grâce à ses tweets.

26Septembre
2019
Mal-être et suicides en agriculture

Dans une lettre ouverte publiée mercredi 25 septembre, Yvette Lainé, présidente de la Coordination rurale de Normandie, cible Emmanuel Macron et les ministres comme responsables du mal-être de la profession et, surtout, de la fréquence des suicides d'agriculteurs.

26Septembre
2019
Malaise agricole

Depuis lundi, les producteurs entretiennent les « feux de la colère »

À l'appel des FDSEA des départements du grand bassin parisien et des Hauts-de-France, mais aussi de Vendée, des centaines d'agriculteurs poursuivent, depuis lundi, leurs « feux de la colère », pour exprimer leur malaise face à une pression sociétale jugée trop forte. [Article publié initialement le 25/09]

24Septembre
2019
Suicides et mal-être en agriculture

Pour enfin briser un tabou, le monde culturel au chevet du monde agricole

Au cinéma, au théâtre, en librairie ou en musique, le mal-être paysan, qui conduit de trop nombreux agriculteurs au suicide, est au c½ur de l'actualité culturelle ces derniers jours. Le film d'Édouard Bergeon Au nom de la terre, dans les salles obscures à partir de mercredi 25 septembre, entraîne dans son sillage plusieurs initiatives pour sensibiliser les citoyens et la classe politique sur une réalité - un agriculteur se suicide chaque jour - qui a trop duré.

24Septembre
2019
Sortie du film Au nom de la terre

[Interview] Edouard Bergeon : « Il n'y a pas de pays sans paysans »

Le film Au nom de la terre, avec Guillaume Canet et Rufus, sort en salles ce mercredi 25 septembre. Il raconte le destin du père du réalisateur Edouard Bergeon, un agriculteur ayant sombré peu à peu dans la dépression, croulant sous le poids du travail et des dettes, avant de se suicider sur sa ferme poitevine. Avec ce film, Edouard Bergeon cherche à briser le tabou du suicide dans le monde agricole. Interview.