Crise agricole

image Crise agricole

La crise de l'élevage s'est généralisée en crise agricole. Manifestations des agriculteurs et crise agricole en France : ensemble des articles consacrés à la crise traversée par les éleveurs en viande bovine, lait et porcs ainsi que les céréaliers et d'autres productions. La raison : les prix payés aux producteurs ne couvrent pas leurs coûts de production. Et les paysans veulent "des prix, pas des aides".

15Novembre
Open agrifood à Orléans

« Etats généraux de l'alimentation : des solutions existent ! »

L'édition 2017 de l'Open agrifood ouvre ses portes à Orléans pour deux jours de débats et d'ateliers thématiques sur la question de la « création de valeurs » en alimentation et en agriculture. Les coprésidents Emmanuel Vasseneix et Eric Thirouin estiment que l'événement est un bon relais aux Etats généraux de l'alimentation, pour trouver, non pas une solution unique miraculeuse, mais différentes voies de progrès.

14Novembre
A Orléans les 15 et 16 novembre 2017

Open agrifood, deux jours de débats sur la création de valeurs

Pour sa quatrième édition, l'événement Open agrifood qui se déroulera les 15 et 16 novembre 2017 à Orléans sera consacré à la « création de valeurs », au pluriel, en alimentation, et surtout pour le secteur agricole. Une thématique faisant résonance aux Etats généraux de l'alimentation et qui fera l'objet de nombreux ateliers-débats à destination des agriculteurs.

9Novembre
Agriculteurs en difficulté

« Les procédures collectives sont là pour vous aider et vous protéger »

Encore trop méconnues et trop peu recommandées, les procédures judiciaires telles que le règlement amiable ou le redressement judiciaire offrent pourtant aux agriculteurs en difficulté un arsenal législatif sécuritaire pour les aider à redresser leur entreprise. Dans leur ouvrage consacré au redressement des exploitations agricoles, les juristes Guillaume Favoreu et Claude Domenget réservent une large place à ces dispositifs. « Les agriculteurs doivent se convaincre que ces procédures sont faites pour les aider et les protéger. »


7Novembre
[Témoignage] « Mon projet, mon avenir »

Ludovic Marty : « Je fais parrainer mes vaches pour sortir de la crise »

Spécialisée en production de veau sous la mère, l'exploitation de Ludovic Marty a été très endommagée par une tempête en 2014, sa première année d'activité. Pour tenter de redresser ses comptes, l'éleveur propose le parrainage de ses vaches aux citoyens afin de financer le renouvellement et l'agrandissement de son troupeau.

27Octobre
Paroles de lecteurs

Les annonces d'Emmanuel Macron à Rungis vont-elle changer quelque chose ?

Pour de nombreux lecteurs de Terre-net, les mesures annoncées par le président de la République à Rungis, dans le cadre des États généraux de l'alimentation, sont de « la poudre de perlimpinpin ». Parce que « les contrats de production sont toujours au détriment des paysans », parce que « l'agroalimentaire ira produire ailleurs », parce que la grande distribution cherchera des prix toujours plus bas, parce que l'Europe continuera d'empêcher toute entente entre agriculteurs... Peu d'entre vous croient à la proposition de fixer les prix sur les coûts de production. « Il n'y a pas de baguette magique et nous ne sommes sûrement pas du bon côté du manche », résume Oregrain.

26Octobre
PLFSS 2018 et cotisations sociales

Les agriculteurs perdront l'allègement de 7 points sur leurs cotisations maladie

Au régime sec, la MSA a émis un avis défavorable au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, actuellement discuté à l'Assemblée nationale. Les mesures annoncées vont faire perdre l'allègement de sept points sur les cotisations maladie accordé par le Gouvernement Valls.

12Octobre
#EGAlim

Contractualisation, structuration: les points clés du discours d'Emmanuel Macron

Sur le marché de Rungis mercredi 11 octobre 2017, le président de la République a prononcé un très long discours agricole. Il a annoncé un changement de la loi pour que les contrats soient d'abord fondés sur les coûts de production des agriculteurs, dans le cadre d'une contractualisation pluriannuelle de 3 à 5 ans sur l'ensemble de la chaîne alimentaire. Il conditionne les prochaines aides à l'investissement du plan de 5 mds¤ à un important travail de structuration des filières via les interprofessions. Il demande aussi d'importants efforts d'organisation des producteurs.

11Octobre
Témoignage

« Quand j'ai commencé à travailler sur 75 hectares, je gagnais correctement ma vie. Aujourd'hui, mes fils exploitent 450 hectares à eux deux, et ils ont du mal à en vivre » : Francis P., céréalier retraité témoigne auprès de l'AFP de l'évolution négative de la situation des agriculteurs.

10Octobre
MSA

Les chiffres (ajustés) de la crise agricole

En juin dernier, la MSA expliquait que le seuil fatidique de 50 % d'agriculteurs ayant gagné moins de 350 ¤ par mois pourrait avoir été franchi en 2016. Même si le chiffre était légèrement surestimé, la MSA confirme avec d'autres chiffres l'ampleur de la crise.

7Octobre
Crise aviaire dans le Sud-Ouest

Après deux crises aviaires successives dans le Sud-Ouest, la filière avicole landaise tente de reprendre pied, entre défense de la qualité de ses produits, efforts de traçabilité et espoir de vaccination en cas de nouvelle épizootie.

7Octobre
[Tribune] Suicide en agriculture

Charline : « Pour que l'espoir perdure dans nos campagnes »

A l'occasion de la journée d'hommage aux familles des agriculteurs qui se sont suicidés, le 8 octobre à Sainte-Anne d'Auray (Morbihan), Charline revient dans une tribune sur le suicide de son père agriculteur au printemps dernier. Pour éviter de nouveaux drames et trouver des solutions à la crise traversée par de nombreux producteurs, elle a adressé une lettre ouverte à Stéphane Travert ministre de l'agriculture en août dernier et vient de le rencontrer lors des Etats généraux de l'alimentation.