Couverts végétaux

image Couverts végétaux

La couverture hivernale des sols en interculture est devenue obligatoire en 2012 pour toutes les parcelles situées en zone vulnérable, une mesure qui concerne quand même 55 % des surfaces agricoles françaises. Certains n'y voient qu'une contrainte et se contentent de respecter a minima les directives. D'autres cherchent à en tirer parti. Intercultures pièges à nitrates, bénéfiques pour la structure du sol ou valorisés en fourrage... les couverts végétaux dans tous leurs états.

6Janvier
Sarah Singla

« Le principal outil de production d'un agriculteur, c'est d'abord son sol »

Coopérative agricole des Hauts-de-France et de la Seine-Maritime, Noriap entend accompagner ses adhérents vers une agriculture productive, respectueuse de l'environnement et répondant aux attentes sociétales. Parmi les différentes pistes envisageables : l'agriculture de conservation des sols, un modèle d'agriculture basée sur la vie du sol.


5Décembre
2019
Journée mondiale des sols

« Un sol vivant peut stocker jusqu'à 500 kg de carbone par hectare et par an »

La Journée mondiale des sols 2019 qui se déroule ce jeudi 5 décembre a pour thème cette année l'érosion des sols. Un sujet de préoccupation pour l'ONG Earthworm qui cherche à réduire l'érosion sur les parcelles agricoles en développant l'agriculture de conservation des sols. Elle travaille aussi à une méthodologie de quantification du carbone stocké dans les sols, afin à terme, de rémunérer les agriculteurs pour les services qu'ils rendent à la planète.

29Novembre
2019
Techniques culturales

L'agriculture de conservation en grandes cultures bio : utopie ou réalité ?

Les techniques de l'agriculture de conservation des sols (ACS) sont-elles transposables aux grandes cultures bio ? Le semis direct sous couvert végétal sans herbicide pourrait-il devenir une alternative ? Depuis 15 ans, une équipe de l'Isara (Yvan Gautronneau, Joséphine Peigné, Jean-François Vian et Thomas Lhuillery ) mène des essais en ce sens. À la clé, des avancées prometteuses mais encore difficiles à mettre en ½uvre.

29Novembre
2019
Affouragement en vert

Joseph Lalloué : « Au pré ou à l'auge, de l'herbe fraîche dix mois sur douze »

Pour valoriser au mieux ses prairies éloignées, Joseph Lalloué pratique l'affouragement en vert après plusieurs coupes d'ensilage. De juillet à novembre, l'herbe jeune et riche apportée chaque jour maintient un bon niveau de production laitière et limite l'achat de correcteur azoté.

20Novembre
2019
Ressource fourragère

Les couverts végétaux : des valeurs alimentaires intéressantes à exploiter

Les couverts végétaux présentent de bonnes valeurs nutritives pour les animaux (96 g PDI/UFL en moyenne). Leur utilisation au pâturage ou en affouragement en vert nécessite toutefois une étude préalable de leur valeur énergétique et azotée ainsi qu'une évaluation de leur risque acidogène.

11Novembre
2019
L'actu d'Arvalis

Opter pour la technique de destruction des couverts la plus appropriée

Pour ceux qui ont eu la chance de réussir leurs couverts cette année, il faudra penser à les détruire en entrée ou sortie d'hiver selon les situations agronomiques. De nombreuses techniques de destruction existent. Chacune est plus ou moins adaptée aux espèces de couverts semées. Dans le contexte de l'automne 2019, très humide dans de nombreuses régions, les destructions mécaniques risquent d'être délicates à mettre en ½uvre.

8Novembre
2019
Journée technique

Retrouvez, le 19 novembre prochain, l'évènement « Couv'Innov » à Le Plessier-Rozainvillers (Somme). La journée sera dédiée aux couverts végétaux. Au programme : visite de plateformes d'essais, présentation de différentes fosses pédologiques, conférences et démonstrations de matériel (semis direct sous couvert et destruction des couverts)

    8Novembre
    2019
    « Les jeunes talents de l'agriculture »

    Fabien : « J'ai retrouvé un sol vivant qui répond mieux aux aléas »

    Déjà avant son installation sur l'exploitation familiale, le sol était l'objet de toutes les attentions de Fabien. À peine un an plus tard, en 2001, il se lance dans le semis direct sous couvert. une technique alors peu répandue en France. Les rendements s'améliorent sur le champ. Le producteur a retrouvé « un sol vivant » comme il le détaille dans ce 17e témoignage de la série présentant, en quelques lignes, les spécificités des parcours et projets des jeunes agriculteurs qui ont inspiré le livre de Christophe Dequidt, consultant, et son épouse Sylvie : "Le tour de France des jeunes talents de l'agriculture".

    1Novembre
    2019
    En vidéo

    Gilles vk : « pourquoi je détruis mon couvert au glyphosate ? »

    Afin de développer la vie du sol sur son exploitation, Gilles vk s'est tourné vers l'agriculture de conservation. Il implante notamment des couverts multi-espèces et limite au maximum le travail du sol. Pour la destruction des couverts, il a choisi la solution chimique avec le glyphosate. Il nous explique son choix.

    11Octobre
    2019
    Agriculture de conservation

    P. Lemey (55) : 15 années d'expérience en semis direct sous couvert

    En 2004, Philippe Lemey fait le choix de passer en semis direct sous couvert afin de réduire les charges de mécanisation de son exploitation et d'améliorer la vie biologique de ses sols. Après 15 ans d'expérience dans cette technique, il explique les raisons de cette décision et présente son système d'exploitation actuel.

    11Octobre
    2019
    Autoconstruction

    François Becquet : « J'ai construit mon semoir TCS pour 27 000 ¤ ! »

    Pour s'adapter aux types de sol de son exploitation et limiter les investissements, François Becquet a conçu lui même son outil de semis direct. Les performances du semoir sont telles qu'aujourd'hui, ses voisins lui demandent de semer leurs cultures en prestation de service.