Couverts végétaux

image Couverts végétaux

La couverture hivernale des sols en interculture est devenue obligatoire en 2012 pour toutes les parcelles situées en zone vulnérable, une mesure qui concerne quand même 55 % des surfaces agricoles françaises. Certains n'y voient qu'une contrainte et se contentent de respecter a minima les directives. D'autres cherchent à en tirer parti. Intercultures pièges à nitrates, bénéfiques pour la structure du sol ou valorisés en fourrage... les couverts végétaux dans tous leurs états.

6Aout
L'actu d'Arvalis

Intervenir dès l'interculture pour gérer l'ambroisie à feuilles d'armoises

Après les récoltes d'été, le développement d'ambroisies peut être important dans les chaumes et conduire à une émission de pollen abondante. La surveillance des parcelles pour repérer la présence d'ambroisies est alors recommandée. Les intercultures d'été sont des périodes propices à la destruction de cette plante invasive, par voie mécanique ou chimique, avant sa floraison. L'objectif : diminuer les émissions de pollen allergisant tout en évitant d'accroître le potentiel semencier.

20Juillet
Mesures agro-environnementales

Entre 2017 et 2018, 200 agriculteurs seine-et-marnais se sont engagés dans une mesure agro-environnementale en faveur de la biodiversité. Cela représente au total 1 129 hectares de couverts, dont 656 ha de couverts mellifères et de mélanges favorables à la biodiversité.

13Juillet
Devrand Maxi Couv

Semez des couverts végétaux avant la moisson !

Les Ets Devrand et la Chambre d'agriculture de Bretagne se sont associés pour concevoir, fabriquer et tester une machine permettant de semer des couverts végétaux ou des dérobées de fourragères sous cultures sans travail du sol. Meilleure organisation du travail dans l'année, réduction de charge, couvertures du sol optimisées, les premiers tests montrent de nombreux avantages. Ce matériel a par ailleurs été récompensé d'un Innov'Space 2018.


12Juillet
L'actu d'Arvalis

Interculture : faire les bons choix en termes de couvert

Pour choisir le bon couvert, il faut tenir compte de plusieurs facteurs : rotation des cultures sur la parcelle, type et date de semis, mode de destruction envisagé, mais également coût, fournitures d'azote, impact positif sur les pollinisateurs, réglementation et Pac. Voici quelques clés pour vous aider.

4Juillet
Dérobées estivales

Cinq manières de faire du stock fourrager et de la protéine l'été

Semer des dérobées derrière les céréales est un bon moyen de constituer un stock fourrager et protéique pour le troupeau. Moha, colza fourrager, millet perlé, sorgho fourrager, ray-grass/trèfles : le BDM décrypte chaque éventualité pour vous aider à faire le bon choix.

15Juin
Groupe AEI du Perche (Orne)

Agriculture de conservation des sols : concilier écologie et économie

En 2012, les agriculteurs de 2 GVA du Perche (dans l'Orne) décident de travailler sur les manières de réduire les apports d'intrants, les produits phytosanitaires et les charges de manière générale (mécanique, fuel, temps de travail.). L'objectif sous-jacent est de tendre vers une plus grande autonomie des exploitations. Le groupe AEI du Perche, labellisé GIEE en 2014, cherche à associer non-labour, semis direct sous couverts végétaux et rotations comprenant des intercultures et des cultures associées pour régénérer le sol.

23Mai
Travail du sol

Ça roule pour la gamme Mayor de Güttler !

Güttler ajoute un rouleau à sa gamme traînée pour répondre à l'évolution de la taille des exploitations agricoles et augmenter le débit de chantier. Polyvalent, le Mayor 820 est utile pour préparer le lit de semences avant de semer ou pour régénérer les prairies. Une lame niveleuse et un ripperboard augmentent encore son efficacité selon les besoins de l'agriculteur.

21Mai
Affouragement en vert

L'herbe qui vient à la vache : c'est bien mais ça doit rester rentable !

L'affouragement en vert consiste à apporter l'herbe directement dans l'auge des vaches qui n'ont pas la possibilité de pâturer. Cette technique permet de valoriser des couverts riches mais quelques notions sont à prendre en compte pour que l'éleveur s'y retrouve économiquement parlant.

26Mars
Essai broyeur Desvoys Master Field

F. Besnard : « Un travail irréprochable. Seul bémol : le recoupement ! »

Quelques jours après avoir receptionné le broyeur Desvoys Master Field DRH, Frédérick Besnard l'atèle sur son tracteur New Holland T7.250. Il se lance à l'assaut d'une parcelle de couvert végétal de 50 ha. Après le démarrage du rotor, qui surprend les chevaux du tracteur, la machine se révèle plutôt économe en énergie. Bonne qualité de fauche, réglages faciles, productivité accrue. Pour l'agriculteur, le seul bémol concerne le recoupement entre les deux organes de broyage.

23Février
Sur les chemins de l'agro-écologie

« Je combine agriculture de conservation des sols et agroforesterie »

Trame (association nationale de développement agricole et rural) propose un recueil de 17 témoignages d'agriculteurs ou salariés agricoles tournés vers l'agro-écologie. Parmi eux, Raphaël Gardot, agriculteur dans les Deux-Sèvres, souhaitait allonger ses rotations et diminuer son recours aux intrants. Il s'est tourné vers l'agriculture de conservation des sols et s'est même lancé dans l'agroforesterie.

9Février
Concours « Sors tes couverts »

Ouvert à l'ensemble des agriculteurs de la Marne, de l'Aisne, de l'Aube et des Ardennes, le concours « Sors tes couverts » a pour vocation de « faire connaître l'intérêt et la pratique des couverts végétaux multi-espèces et prouver qu'ils sont réalisables par tous les agriculteurs, quel que soit leur type de sol. » La remise des prix de cette édition a eu lieu ce mercredi 7 février 2018 à l'occasion de la journée « Innovation agronomique » de Vivescia au Capitole de Châlons-en-Champagne.