18Novembre
Le quart d'heure agricole, épisode 6

L'hiver arrive, alors. un peu d'exotisme !

« Plus c'est long, plus c'est bon » ? Ça dépend ! Vous saurez pourquoi c'est préférable pour votre stratégie de vente de vos grains en écoutant le sixième épisode du Quart d'heure agricole, le podcast d'infos pro spécialement fait pour vous, agriculteurs ! L'hiver approchant, vous aurez aussi droit à tous les conseils utiles pour bien remiser vos gros matériels, et vous saurez tout du brouillard et sa formation, après une belle découverte de la stévia, culture exotique qui arrive en France.

18Novembre
Confinement

La FNSEA et JA lancent un appel pour sauver la gastronomie française

À l'approche des fêtes, le deuxième confinement met en difficulté un certain nombre de filières agricoles, d'autant plus que la plupart des lieux de restauration hors domicile sont fermés. Dans ce contexte, la FNSEA et Jeunes agriculteurs ont appelé au patriotisme gastronomique et à amplifier la consommation de produits français.


18Novembre
Volailles, porcs, visons

Des oiseaux migrateurs transmettent la grippe aviaire à des volailles dans plusieurs pays européens ; en France, les éleveurs de porcs redoutent la peste porcine africaine ; et le Danemark abat massivement ses visons d'élevage par crainte d'une mutation du coronavirus responsable de la pandémie de Covid-19.

17Novembre
Filière volaille

Le maintien de la fermeture des restaurants pendant les fêtes serait « une catastrophe » pour les producteurs de foie gras, a indiqué mardi à l'AFP Marie-Pierre Pé, directrice du Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (CIFOG), alors que l'hypothèse circule et affole plus largement la filière volaille.

6Novembre
Pommes de terre

« L'État doit tenir sa promesse en sanctuarisant les 10 M¤ promis à la filière »

Face à la crainte de nouvelles difficultés résultant du deuxième confinement en France et dans de nombreux pays européens, l'UNPT appelle le Gouvernement à tenir son engagement. En juin, le ministère de l'agriculture avait promis une enveloppe de 10 M¤ pour soutenir la filière pommes de terre. Cinq mois plus tard, seulement 4 M¤ d'aides sont confirmés. Les producteurs de pommes de terre estiment qu'un deuxième volet d'aide est indispensable pour financer des mesures structurelles.

6Novembre
« Si Noël n'est pas une fête... »

Proposer des portions de foie gras plus petites ou vanter les mérites de la pintade, « idéale pour quatre personnes ». Les producteurs se préparent à un scénario redouté : celui de voir l'épidémie de Covid-19 empêcher la réunion de grandes tablées garnies de volailles dodues.