Coopérative laitière

Articles relatifs aux différentes coopératives laitières, aux laiteries et collecteurs privés, transformateurs de produits laitiers,...

17Juillet
Coopératives et jeunes agriculteurs(2/3)

« Une relation gagnant-gagnant financière, technique et humaine »

L'accompagnement que proposent les coopératives agricoles aux jeunes agriculteurs est peu connu des principaux intéressés. C'est pourquoi Denis Baro, président de La coopération Agricole de Nouvelle-Aquitaine, insiste sur l'importance de leur présenter bien en amont de l'installation. Ils pourront ainsi bénéficier de « l'esprit coop », qui consiste à « transmettre des bonnes pratiques et des valeurs ». À l'inverse, ces nouveaux adhérents apportent « du dynamisme et une nouvelle vision de l'agriculture ». Donnant-donnant, c'est l'essence même de la coopération, non ?

13Juillet
Paroles de lecteurs

350 ¤/1 000 l de lait, 323 ¤, 313 ¤ : qui dit moins ?

Plus que le manque de transparence sur le prix du lait, pointé par Agritel sur Web-agri il y a une dizaine de jours, c'est sa faiblesse qui indigne les lecteurs. 350 ¤, 323 ¤, 313 ¤ : les enchères sur le niveau auquel les mille litres sont payés aux éleveurs sont ouvertes... à la baisse !


26Juin
Paroles de lecteurs

Les boissons végétales de Sodiaal sont dures à avaler !

« Scandaleux », « honteux », « inadmissible » : les boissons végétales Candia, lancées par Sodiaal, ont du mal à passer auprès des lecteurs de Web-agri. « L'objectif premier d'une coopérative laitière n'est-il pas de valoriser le lait de ses adhérents ? Ah c'est vrai... elle se fout de ses producteurs ! », ironisent-ils. « C'est sûr, le lait de soja est plus sain que le lait de vache, surtout si le soja est OGM ! », lance steph72.

11Juin
Bilan du Covid-19

Pertes de débouchés, surcoûts : lourd tribut économique pour les coops laitières

Selon la coopération laitière, les 80 jours de confinement ont pesé lourdement sur les comptes des coopératives laitières. Pour compenser des « pertes massives de débouchés » et les « surcoûts engendrés par la crise », ces dernières estiment que les négociations commerciales avec les MDD seront « déterminantes » pour l'avenir.

17Avril
Paroles de lecteurs

Filière lait/covid-19 : des points de blocage au niveau des emballages et GMS

Alors que la filière les exhorte à diminuer leur production de lait en raison de la crise du coronavirus, les lecteurs de Web-agri s'interrogent face aux rayons de produits laitiers vides dans plusieurs supermarchés. Plusieurs imputent cela à une pénurie d'emballages. D'autres reprochent aux grandes surfaces de ne pas soutenir les producteurs en cette période difficile, voire de profiter de la situation.

17Avril
Témoignages d'éleveurs

Ils ont répondu à l'appel de réduction volontaire des volumes de lait

Ils sont producteurs laitiers dans les Ardennes, les Côtes d'Armor, le Doubs, la Sarthe ou encore la Somme et ont quasiment tous répondu à l'appel de baisse des volumes produits de l'interprofession. Tarissement avancé, réforme, changement de système de pâturage, diminution des concentrés... : ils nous expliquent leurs stratégie pour réduire leur production laitière.

6Avril
Paroles de lecteurs

Produire moins de lait face au coronavirus mais pas à n'importe quel prix !

Alors que plusieurs laiteries et le Cniel ont annoncé aux éleveurs qu'ils allaient probablement devoir réduire leur production de lait suite à la pandémie de covid-19, les lecteurs de Web-agri pointent un certain nombre de difficultés pour mettre en ½uvre cette mesure. Mais ils redoutent surtout une grave crise laitière avec un effondrement du prix du lait, qui montrerait qu'encore une fois « les producteurs sont la variable d'ajustement » et « les gagnants les industriels laitiers et la grande distribution ».

31Janvier
Prix du lait

Sur 2019, Biolait aura versé 22 ¤/1 000 l de plus qu'en 2018 à ses adhérents

La coopérative Biolait devrait prochainement verser un complément de prix à ses adhérents pour l'année 2019 au vu du résultat positif de son exercice comptable. Les éleveurs auront alors en moyenne perçu un prix annuel de 470,59 ¤/1 000 l toutes primes comprises pour leur production 2019.

27Janvier
Diversification

Vendre son surplus de colostrum jusqu'à 4 ¤/litre

Lorsqu'on distribue 4 ou 6 litres de colostrum à un veau, c'est bien mais que fait-on du reste ? Le congeler pour plus tard est une option, le congeler pour le vendre en est une autre. Plusieurs laiteries proposent ce débouché à leurs éleveurs, notamment le groupe Prospérité fermière Ingredia prêt à rémunérer jusqu'à 4 ¤/litre de colostrum.

8Octobre
2019
Le lait Prospérité

Quand le consommateur n'a qu'à scanner la bouteille pour tracer le lait

La coopérative Prospérité fermière Ingredia présente son lait Prospérité, écoresponsable et digitalisé. Distribuée dans les Hauts-de-France, la marque promet au consommateur un « lait en toute transparence ». En l'achetant, le consommateur pourra en effet scanner la bouteille et connaître le parcours du lait de la ferme à la laiterie et auditer le cahier des charges en temps réel.

26Juillet
2019
« Les jeunes talents de l'agriculture »

Jean-Baptiste : « Maîtriser la filière et ne pas penser qu'aux volumes »

Jean-Baptiste a toujours été très attaché à la Franche-Comté, à l'élevage familial de vaches montbéliardes, race emblématique de la région, et au comté produit à partir de leur lait. Son installation, en Gaec avec son père et son frère, était prévue de longue date, comme la répartition des rôles de chacun. Lui s'occupera notamment de la valorisation de la production et de la filière. Ce portrait est le quatrième de la série "Les jeunes talents de l'agriculture" présentant, en quelques lignes, les spécificités des projets des jeunes agriculteurs qui ont inspiré le livre de Christophe et Sylvie Dequidt.