Conseil de nutritionniste

Articles écrits par les nutritionnistes indépendants du cabinet Bdm sur l'alimentation des vaches laitières et bovins viande.

16Juin
Conseil de nutritionniste

La nutrition des vaches taries : la base d'une bonne lactation

On ne le redit jamais assez : une bonne lactation se prépare au tarissement. Pour les vaches laitières comme allaitantes, veillez à déconcentrer suffisamment les rations, mais sans faire de transition alimentaire radicale. Jonathan Riocourt, nutritionniste indépendant du cabinet BDM livre quelques conseils.

5Juin
Conseil de nutritionniste

Vos vaches boivent-elles suffisamment d'eau de qualité ?

Qu'elle provienne d'un forage ou du réseau, l'eau de boisson de vos bovins doit être accessible à tout moment et être d'une qualité sanitaire irréprochable. L'eau est « le premier aliment » d'une vache laitière qui peut en boire jusqu'à 200 litres par jour en été.

5Janvier
Engraissement des bovins viande

Le Gaec Augros vise l'autonomie alimentaire pour finir ses Charolais

Vous avez pu découvrir le Gaec Augros dans l'Indre dans un premier article sur la vente de viande en circuit court. Voici la deuxième partie sur l'alimentation de leur troupeau de 150 vaches charolaises et leur suite. L'ensemble des femelles et des taurillons sont engraissés en visant le "zéro achat".

16Décembre
2016
[Vidéo] Vente de viande en circuit court

Le Gaec Augros valorise ses charolaises à 4,5 €/kg avec son nutritionniste

[Partie 1/2 : la commercialisation] Dans l'Indre (36), Jean-Pierre et Gilles Augros élèvent un troupeau de 150 mères charolaises et engraissent les mâles et les femelles sans achat d'aliment. Afin de valoriser ce savoir-faire, les nutritionnistes de l'élevage ont créé une filière courte de vente directe de viande en caissette. Une plus-value estimée à environ 350 € par animal par rapport au circuit traditionnel.


1Novembre
2016
Conseils de nutritionniste

Une mélangeuse en élevage caprin pour valoriser ses fourrages

La chèvre est sans doute le ruminant le plus délicat à alimenter, capable de trier très finement sa nourriture. Une ration mélangée réduit nettement les refus et valorise le potentiel laitier du troupeau. Les conseils de Julie Vallet, nutritionniste indépendante dans le Centre pour le cabinet BDM.

8Juin
2016
Conseils de nutritionniste

A vis, à pales, horizontale ou verticale : choisir sa mélangeuse

La mélangeuse est un formidable outil pour les éleveurs de ruminants, à condition de choisir un outil adapté et de savoir bien l'utiliser pour confectionner une ration totale mélangée (RTM) adaptée à chaque lot de son troupeau. Voici des conseils du cabinet de nutritionnistes BDM afin de tirer le meilleur parti de sa mélangeuse.

14Mars
2016
Conseil de nutritionniste

Les 10 clés de la réussite du pâturage avec un robot de traite

Contrairement aux idées reçues, il est possible de faire du pâturage avec la présence d'un robot de traite sur l'exploitation, affirme Jonathan Riocourt, nutritionniste indépendant en Auvergne pour le cabinet BDM. Avec un coût estimé à 12€ la tonne de matière brute, l'herbe pâturée reste l'aliment le plus rentable et équilibré pour les bovins. En système robotisé, il est difficile que l'herbe représente plus de la moitié de l'ingestion journalière et la ration et la complémentation doivent être adaptées.

26Février
2016
Conseil de nutritionniste

Du bicarbonate et de l'argile en libre-service pour alerter sur l'acidose

Nutritionniste du cabinet BDM sur le Maine-et-Loire et la Vendée, François Bodet livre une astuce simple pour observer si un troupeau de vaches laitières risque de tomber en acidose. La consommation de bicarbonate de sodium et d'argiles apportés en libre-service est un indicateur de qualité de la ration et permet d'anticiper un problème alimentaire ou de santé du troupeau.

15Février
2016
Conseil de nutritionniste

Une valorisation optimale de la ration avec 87 % d'autonomie alimentaire

Les 70 vaches laitières du Gaec Allard dans le Puy-de-Dôme (63), suivies par Jonathan Riocourt, nutritionniste indépendant du Cabinet BDM, montrent une production de 32,3 litres de lait standard/VL/j avec une excellente efficacité alimentaire : 1,66 litre de lait par kilo de MS ingérée, avec un coût alimentaire à 86,58 €/1 000 l de lait. Un résultat obtenu avec une bonne part d'herbe conservée dans la ration.

15Janvier
2016
[Vidéo] Maïs traité avec un activateur

Bruno Gicquel prépare du maïs humide au Maxammon pour ses 420 bovins

Engraisseur de jeunes bovins (JB) en Ille-et-Vilaine (35), Bruno Gicquel mélange son maïs grain humide avec le produit Maxammon, qui associé à de l'urée alimentaire, augmentent la teneur en protéines et le pH des céréales ou des protéagineux. Avec l'aide de son nutritionniste, l'objectif est de réduire ses achats de tourteaux et son coût alimentaire.

7Septembre
2015
Conseil de nutritionniste

Des taurillons limousins engraissés pour moins d'1 € par kg de croît

Dans la Creuse, les 40 taurillons limousins du Gaec d'Huviers parviennent à un poids de 499,5 kg de carcasse à l'âge de 18 mois. Pour Jonathan Riocourt, nutritionniste indépendant du cabinet Bdm, ces excellentes performances s'expliquent par une bonne préparation des broutards et une ration efficace permettant de dégager 2,49 € de marge sur coût alimentaire par taurillon et par jour en phase de finition.

15Juin
2015
Conseil de nutritionniste

Une ration économe avec ensilage d'herbe et coproduits pour 84 €/1.000 l

Dans l'Aube, les 70 Prim'holsteins de l'Earl du Champs Roy affichent un coût alimentaire de 84,34 €/1.000 l grâce à une ration riche en ensilage d'herbe et en coproduits tels que les pommes de terre et les drêches. Thomas Droyer, consultant en nutrition du Cabinet Bdm, détaille la ration et les performances technico-économiques de cet élevage qui dégage 237 €/1.000 l de marge sur coût alimentaire.

25Mai
2015
Conseil de nutritionniste

30 kg de lait au robot pour des Montbéliardes en Igp Tomme de Savoie

En Haute-Savoie, la centaine de vaches montbéliardes du Gaec de Sciondaz produisent près de 30 kg de lait par jour au robot avec une ration sèche à base de foin et d'ensilage de maïs épi, pour respecter le cahier des charges de la zone Igp Tomme de Savoie. Stéphane Baille, leur nutritionniste du cabinet Bdm, détaille les résultats technico-économiques obtenus avec cette ration.