Pôle génétique

11Février
Livre blanc

Insémination par l'éleveur : pourquoi et surtout comment se lancer ?

L'insémination artificielle réalisée par l'éleveur lui-même permet, entre autres, de gagner en autonomie et d'alléger les frais de reproduction, mais améliore aussi la fertilité du troupeau. L'acte demande cependant un niveau de technicité qui en freine encore beaucoup. Découvrez les avantages de la technique, les freins à anticiper et les conditions de la réussite à la lecture de ce livre blanc. [Article publié une première fois le 03/09/2019]

1Février
Sondage

Près de 50 % des éleveurs tentent de grouper leurs vêlages

Selon un récent sondage de Web-agri, 53,4 % des vêlages (en lait comme en viande) sont encore étalés sur toute l'année. Pour autant, de plus en plus d'éleveurs tentent de les grouper sur une période donnée. Et pour une bonne partie, c'est l'automne qui est privilégié.

25Janvier
Reproduction

Passer d'un système étalé sur l'année aux vêlages groupés

Les éleveurs laitiers pâtureurs ont un intérêt à passer d'un système de vêlages toute l'année aux vêlages groupés. Mais comment ça se passe ? Quels sont les points de vigilance ? Comment se déroule la période de transition ? L'expert du LIC, Sean Chubb nous dit tout.


22Janvier
Paroles de lecteurs

Un taureau ou une caméra au lieu d'investir dans un détecteur de chaleurs...

Les lecteurs de Web-agri ne semblent pas sensibles aux détecteurs de chaleurs. Les uns préfèrent « un mâle vasectomisé avec un collier marqueur », les autres « une caméra » ou encore « placer l'appareil sur un taureau de monte ». Rien ne se substituant bien sûr à l'½il de l'éleveur...

21Décembre
2020
Gènes Diffusion

Une aide de 5 ¤/Holstein génotypée

Si le génotypage est intéressant pour les éleveurs, il sert aussi le progrès génétique en multipliant les connaissances sur les animaux. Gènes Diffusion en a pleinement conscience et attribue pour cela une aide de 5 ¤/animal pour le génotypage en élevage Holstein.

18Décembre
2020
Meilleur éleveur Prim'holstein 2020

SCEA des Quarante (59) : une conduite simple permettant d'atteindre l'excellence

Passionné de génétique depuis ses 12 ans, Pascal Lévêque remporte cette année le prix de meilleur éleveur au concours Vache de l'année organisé par Prim'holstein France. Un titre de plus pour cet élevage qui mise pourtant sur la simplicité, et ce après avoir gravi la première marche du classement top lait brut 2020.

24Novembre
2020
Système herbager

Ronan Guernion (22) : partir un mois en vacances grâce aux vêlages groupés

De juillet à décembre, c'est la période calme pour Ronan Guernion qui a fait le choix des vêlages groupés de printemps et de la monotraite. Cet éleveur laitier de Bretagne a même réussi à prendre un mois de vacances. Il revient sur les grands moments de son année et nous livre quelques éléments chiffrés de son bilan.

13Novembre
2020
Élever des génisses pour tiers

EARL Macé (22) : « Un bâtiment amorti à occuper sans la contrainte de traite »

Se spécialiser dans l'élevage de génisses, c'est le choix qu'ont fait Denis et Véronique Macé, agriculteurs à Plumaugat (22), pour leur reconversion après l'arrêt du lait en 2018. Ils élèvent trois lots de 35 génisses chaque année pour tiers, avec une marge moyenne de 580 ¤/génisse.

9Novembre
2020
Tripl'XL

Expérimentation sur un système herbager de grande ampleur dans l'Orne

Pas moins de 150 vaches laitières de trois races différentes participent à l'étude Tripl'XL menée sur le domaine Inrae du Pin (Orne). Apport de concentrés, reproduction, efficience d'un grand troupeau au pâturage, conduite en vêlages groupés, bien-être animal, ou encore génétique : de nombreux paramètres vont être évalués dans cette expérimentation de grande ambition.

27Octobre
2020
Allaitant

Des vêlages groupés pour une meilleure efficacité mais à quelle période ?

Les études le prouvent : les vêlages groupés permettent d'améliorer les performances technico-économiques des élevages allaitants. Cela joue également un rôle sur le temps de travail. Mais en ce qui concerne la période de vêlages à choisir, elle dépendra surtout du contexte pédoclimatique de l'exploitation. Focus sur deux cas : l'un en vêlages de printemps et l'autre en vêlages d'automne.

5Octobre
2020
Normande et développement durable

Une race triplement performante

La mixité de la Normande est un atout considérable pour la race. Avec un même animal, du lait et de la viande sont produits, un avantage d'un point de vue environnemental. Sa capacité à valoriser les fourrages, sa facilité à vivre et ses produits de qualité expliquent pourquoi elle est une race triplement performante d'un point de vue développement durable.

5Octobre
2020
Renouvellement des génisses

Un peu, beaucoup... attention ça peut vite déborder !

En France, dans les résultats technico-économiques, l'élevage des génisses occupe toujours un poids conséquent. Le coût du renouvellement du troupeau laitier évolue peu et les gains techniques et économiques sont connus. En plus du vêlage précoce, il faut choisir et réduire le nombre de génisses à élever par génération.