14Février
Destruction du couvert et épandages

Réfléchir dès maintenant aux terres à maïs en vue des semis de printemps

Comment détruire le couvert d'interculture sur les terres à maïs ? Quand intervenir ? Quel engrais de ferme épandre ensuite ? Faut-il compléter avec un engrais minéral ? Michel Moquet, ingénieur Arvalis et Laurent Cherbonnier, polyculteur éleveur du Maine-et-Loire livrent leurs conseils techniques en vue des semis de maïs.

12Février
Insémination par l'éleveur

Intérêts VS contraintes : dois-je franchir le cap de l'IPE ?

Se former à l'insémination, de plus en plus d'éleveurs y songent. Plus d'autonomie, meilleure fertilité, économies, bien-être animal : si les intérêts sont évidents, il faut aussi avoir en tête les inconvénients comme l'administratif et l'équipement à se procurer et à entretenir.

11Février
Prim'holstein

Choisir un taureau devient un jeu d'enfant grâce à l'appli illicow

Fini le casse-tête du choix des taureaux. Prim'holstein France lance son application illicow pour simuler les produits d'accouplement. L'outil teste près de 4 000 taureaux sur les femelles du troupeau grâce aux données du cheptel. Il évalue les qualités du produit à naître et la consanguinité pour les générations à venir.

10Février
Pointage

Une belle vache est-elle forcément une bonne vache ?

Distance plancher-jarret, hauteur du sacrum, largeur des ischions... Ces termes vous parlent ? Ils font partie des critères de pointage des Prim'holsteins. Antoine Thibault, l'éleveur laitier normand connu sous le pseudo Agriskippy, fait le point sur les qualités morphologiques de ses vaches et nous prouve bien que les plus belles ne sont pas forcément les meilleures.

7Février
Soigner son troupeau

Chez Étienne Perin (62), l'homéopathie a fait fondre les frais vétérinaires

Dans l'armoire à pharmacie de l'EARL Perin, élevage laitier du Pas-de-Calais, on ne trouve pas grand chose d'autre que des tubes de granules. Étienne Perin soigne son troupeau à l'homéopathie depuis huit ans. Non seulement, cette technique a diminué ses frais vétérinaires de 15 ¤/1 000 l mais a complétement changé sa façon d'aborder et d'observer ses animaux. L'éleveur est aujourd'hui plus serein et ses vaches aussi.

5Février
Chez Franck Baechler (41)

Du bale grazing pour complémenter les vaches mais aussi régénérer les sols

Chez Franck Baechler en Sologne, les Angus passent l'année au pâturage. Lorsque la pousse de l'herbe ne suit plus, l'éleveur déroule du foin dans la parcelle pour complémenter les animaux. Ce système, appelé le bale grazing, a deux avantages : nourrir le troupeau à l'herbe et apporter de la matière organique au sol.

3Février
Revue des réseaux

Pour certains, c'est déjà l'heure du déprimage et de la fauche du ray-grass

La douceur a dominé au mois de janvier. Si pour de nombreux éleveurs, les pluies tombées depuis l'automne ne permettent pas d'envisager la mise à l'herbe ou l'accès aux champs, ce n'est pas le cas partout. Au programme de Julien Lep, fauche du ray-grass et pour d'autres éleveurs de l'Ouest, déprimage des prairies.

3Février
Le Gaec des Tinarole (12) en vidéo

« Le premier pas de l'élevage vers la bio concerne les cultures »

Emmanuel Vernhet et Vincent Grès du Gaec des Tinarole dans l'Aveyron témoignent de leur conversion à l'agriculture biologique commencée en 2016. Moins de céréales, moins de maïs, plus de prairies : pour eux, le plus gros changement concerne l'assolement mais ils n'en tirent que du positif.

31Janvier
Reportage au Gaec Beausapin (50)

Moitié Brune, moitié Holstein pour un troupeau productif et facile à conduire

Au Gaec Beausapin dans la Manche, le troupeau est mixte. Parmi les 115 vaches laitières, la majorité sont des Prim'holsteins, mais on dénombre tout de même 40 Brunes. Guillaume Richard a importé la race à son installation. Son objectif : améliorer les taux et donc la paie de lait. Aucun regret pour l'éleveur qui conduit les deux races de la même façon et sans difficultés.

30Janvier
Résultats d'essais

La betterave fourragère tire son épingle du jeu face aux aléas climatiques

« La betterave fourragère est l'assurance matière sèche pour les années sèches », voilà ce qu'annonce l'ADBFM face à ses résultats d'essais. En effet, les 23 variétés de betteraves fourragères testées présentent de très bons rendements malgré les conditions particulières de l'année 2019.

28Janvier
La génétique française à l'international

M. Breheret : « On exporte des doses mais aussi et surtout un savoir-faire »

Évolution international exporte chaque année plus de 2 millions de doses dans près de 80 pays. Pour la directrice adjointe Marielle Breheret, les acheteurs internationaux sont principalement séduits par la grande variabilité intra-race des vaches françaises. Mais en lait comme en viande, c'est l'image d'une génétique fiable et d'un savoir-faire de longue date que renvoient nos taureaux français.