4Décembre
Fourrages et santé

Quand la prairie devient pharmacie

Des éleveurs d'Ille-et-Vilaine jouent la prévention pour leurs troupeaux laitiers en leur mettant à disposition des « prairies pharmacie ». Implantées avec une quinzaine de plantes aux vertus médicinales, ces parcelles permettent aux vaches de brouter de quoi améliorer leur santé.

1Décembre
Conversion biologique

Entre motivation et crainte : trois éleveurs témoignent sur leur passage au bio

Trois éleveurs de Mayenne ont témoigné lors d'une journée porte ouverte sur leur conversion bio en cours ou achevée. Quelle complémentation pour les veaux ? Comment faire du maïs bio ? Quels résultats économiques ? Quel aliment de production ? De nombreuses questions ont raisonné dans la tête de ces agriculteurs qui ne regrettent pas leur décision aujourd'hui.

30Novembre
Maïs fourrage

Panacher ses indices de précocité pour une maturité homogène à l'ensilage

La diversité de choix dans les indices de précocité du maïs fourrage permet de valoriser au mieux les différents potentiels d'un parcellaire hétérogène. Néanmoins, une maturité homogène et un rendement en matière sèche maximal, autour de 30 à 32 %, doivent être obtenus le jour de la récolte, surtout lorsqu'un seul chantier d'ensilage est envisagé.

27Novembre
[Space TV] Stabulation vaches laitières

Combiner plusieurs types de sol pour une meilleure santé des pattes

Agrandissement des cheptels ou encore passage en robot : dans nos élevages, les vaches passent de plus en plus de temps en bâtiment. Et cela ne fait qu'augmenter les problèmes de pattes, notamment la proportion de dermatites digitées qui a doublé en un an. Le projet « SolVL » initié par l'institut de l'élevage a étudié les différents types de sols des stabulations et leurs impacts sur la santé des vaches laitières.

24Novembre
Paroles de lecteurs

Vous visez tous l'autonomie fourragère

Beaucoup de lecteurs de Web-agri prônent l'autonomie fourragère, estimant qu'elle réduit le coût alimentaire, et indirectement les frais vétérinaires, augmente le taux protéique du lait et améliore la marge de l'atelier laitier. Mais attention, l'équilibre n'est pas toujours facile à trouver, comme le souligne The germs. Et selon les commentaires, tous les mélanges multi-espèces ne donnent pas de bons résultats.