11Juin
Alimentation

Passez au mash fibreux pour réduire l'astreinte et assurer la croissance du veau

Aliment du commerce, mélange fermier, ration des vaches... Plusieurs possibilités s'offrent aux éleveurs pour l'alimentation de leurs veaux. Le cabinet de nutrition BDM fait un focus sur le mash fibreux, qui semble être le plus simple (à condition d'être équipé d'une mélangeuse).

8Juin
Reportage

Hélène Souffran, éleveuse de Nantaises : du rêve à la réalité

Être une femme, maman de deux enfants, épouse mais aussi éleveuse et particulièrement cheffe d'exploitation, c'est ce qui caractérise Hélène Souffran. Installée depuis six ans à Bain de Bretagne (35), cette jeune femme élève des Nantaises qu'elle valorise en circuit court. Non issue du milieu agricole, Hélène est la preuve qu'il est possible de passer du rêve à la réalité !

7Juin
Bilan météorologique

La France à l'envers en mai 2018

Ce mois de mai a été plutôt doux mais contrasté, particulièrement chaud sur l'extrême nord-est, tout juste de saison vers le Pays Basque et les Pyrénées. Orageux, irrégulièrement arrosé et ensoleillé « à l'envers », ce mois de mai 2018 mérite de s'y attarder un instant. Frédéric Decker, de MeteoNews, fait le point.

7Juin
Pâturage tournant

Changer fréquemment de parcelles n'aurait pas autant d'intérêts qu'on le croit

De plus en plus d'éleveurs s'intéressent à la conduite du pâturage tournant dynamique. Demandant un peu de technicité et de travail pour maximiser la valorisation de l'herbe, elle est parfois perçue comme une contrainte chez certains. La Chambre d'agriculture de Bretagne s'est penchée sur le sujet en comparant un pâturage tournant classique à un dynamique et la réponse est des plus étonnantes : le pâturage dynamique qui demande à changer presque quotidiennement les animaux de parcelles ne serait apparemment pas plus avantageux qu'un pâturage tournant classique, moins contraignant.

5Juin
Engraissement

La finition des jeunes femelles à l'herbe : c'est possible !

Si la Limousine et la Charolaise se finissent correctement à l'herbe, la Blonde d'Aquitaine reste à part et aura besoin d'un peu plus de temps pour atteindre le même poids de carcasse qu'un lot conduit au maïs/soja. La Chambre d'agriculture de Bretagne dévoile ses résultats d'essai concernant la finition des femelles allaitantes de façon autonome en remplaçant le concentré azoté par du fourrage présent sur l'exploitation.

29Mai
[Sondage] Reproduction

L'insémination artificielle a toujours la cote dans les élevages

La reproduction reste un poste important tant en élevage laitier qu'en viande. D'ailleurs, un sondage de Web-agri montre que les éleveurs confient principalement cette tâche à un inséminateur, même si certains se forment pour maîtriser le geste. Les taureaux, quant à eux, conservent leur place mais principalement dans les élevages allaitants.