5Février
Chez Franck Baechler (41)

Du bale grazing pour complémenter les vaches mais aussi régénérer les sols

Chez Franck Baechler en Sologne, les Angus passent l'année au pâturage. Lorsque la pousse de l'herbe ne suit plus, l'éleveur déroule du foin dans la parcelle pour complémenter les animaux. Ce système, appelé le bale grazing, a deux avantages : nourrir le troupeau à l'herbe et apporter de la matière organique au sol.

3Février
Revue des réseaux

Pour certains, c'est déjà l'heure du déprimage et de la fauche du ray-grass

La douceur a dominé au mois de janvier. Si pour de nombreux éleveurs, les pluies tombées depuis l'automne ne permettent pas d'envisager la mise à l'herbe ou l'accès aux champs, ce n'est pas le cas partout. Au programme de Julien Lep, fauche du ray-grass et pour d'autres éleveurs de l'Ouest, déprimage des prairies.

3Février
Le Gaec des Tinarole (12) en vidéo

« Le premier pas de l'élevage vers la bio concerne les cultures »

Emmanuel Vernhet et Vincent Grès du Gaec des Tinarole dans l'Aveyron témoignent de leur conversion à l'agriculture biologique commencée en 2016. Moins de céréales, moins de maïs, plus de prairies : pour eux, le plus gros changement concerne l'assolement mais ils n'en tirent que du positif.

31Janvier
Reportage au Gaec Beausapin (50)

Moitié Brune, moitié Holstein pour un troupeau productif et facile à conduire

Au Gaec Beausapin dans la Manche, le troupeau est mixte. Parmi les 115 vaches laitières, la majorité sont des Prim'holsteins, mais on dénombre tout de même 40 Brunes. Guillaume Richard a importé la race à son installation. Son objectif : améliorer les taux et donc la paie de lait. Aucun regret pour l'éleveur qui conduit les deux races de la même façon et sans difficultés.

30Janvier
Résultats d'essais

La betterave fourragère tire son épingle du jeu face aux aléas climatiques

« La betterave fourragère est l'assurance matière sèche pour les années sèches », voilà ce qu'annonce l'ADBFM face à ses résultats d'essais. En effet, les 23 variétés de betteraves fourragères testées présentent de très bons rendements malgré les conditions particulières de l'année 2019.

28Janvier
La génétique française à l'international

M. Breheret : « On exporte des doses mais aussi et surtout un savoir-faire »

Évolution international exporte chaque année plus de 2 millions de doses dans près de 80 pays. Pour la directrice adjointe Marielle Breheret, les acheteurs internationaux sont principalement séduits par la grande variabilité intra-race des vaches françaises. Mais en lait comme en viande, c'est l'image d'une génétique fiable et d'un savoir-faire de longue date que renvoient nos taureaux français.

27Janvier
Diversification

Vendre son surplus de colostrum jusqu'à 4 ¤/litre

Lorsqu'on distribue 4 ou 6 litres de colostrum à un veau, c'est bien mais que fait-on du reste ? Le congeler pour plus tard est une option, le congeler pour le vendre en est une autre. Plusieurs laiteries proposent ce débouché à leurs éleveurs, notamment le groupe Prospérité fermière Ingredia prêt à rémunérer jusqu'à 4 ¤/litre de colostrum.

24Janvier
Témoignages

Des brebis qui pâturent en hiver chez un céréalier

Dans le sud-ouest, le GIEE Agrivaleur rassemble des éleveurs ovins et des céréaliers qui réfléchissent ensemble sur l'adaptation de leurs pratiques aux conséquences des évolutions climatiques. Parmi les pistes explorées, se trouve le système de production mis en place par un céréalier et un éleveur, dans lequel les animaux viennent pâturer en hiver couverts végétaux et parcelles de blé chez le céréalier.

24Janvier
Alimentation

Gagner du temps sur la distribution de la ration grâce au prémix

Le prémix fait partie des astuces pour gagner du temps au quotidien sur l'élevage. Fabriqué à l'avance, ce mélange sec contient en général les minéraux, le ou les correcteur(s) et une source de fibre. Stéphane et Ludovic Feys ont opté pour cette préparation, ce qui leur a permis de faire des économies, d'être plus précis sur la ration et surtout de gagner du temps.

23Janvier
Analyse de fourrage

Herbe, ensilage, enrubannage, foin : comment prélever un bon échantillon ?

La prise d'échantillon est la source d'erreur la plus importante dans l'estimation de la valeur d'un fourrage. Pour obtenir des résultats fiables, il faut avoir en tête quelques techniques de prélèvement comme par exemple 10 poignées à différents endroits et sur différentes couches sur une balle d'enrubannage ouverte.