SondageEncore un tiers des éleveurs se lèvent la nuit pour surveiller les vêlages

| par | Terre-net Média

Un sondage réalisé sur Web-agri révèle qu'encore un tiers des éleveurs se lèvent la nuit pour surveiller les vêlages. 43 % ne s'en soucient pas du tout et 24,7 % se fient à leurs outils de surveillance et de détection.

D'après un sondage de Web-agri, 43 % des éleveurs ne surveillent pas du tout leurs vaches la nuit durant les vêlages, 32,3 % font le tour du troupeau plusieurs fois par nuit et 24,7 % se fient à leurs outils de surveillance et de détection pour gagner en confort de travailD'après un sondage de Web-agri, 43 % des éleveurs ne surveillent pas du tout leurs vaches la nuit durant les vêlages, 32,3 % font le tour du troupeau plusieurs fois par nuit et 24,7 % se fient à leurs outils de surveillance et de détection pour gagner en confort de travail. (©Watier-visuel)

D'après un sondage réalisé sur Web-agri, 43 % des éleveurs ne surveillent pas du tout leurs animaux la nuit durant les périodes de vêlages. 8,4 % supplémentaires ne le font pas non plus mais disposent tout de même d'un système d'alerte de type SMS. À l'inverse, 32,3 % des répondants au sondage font le tour du troupeau plusieurs fois durant la nuit et 16,3 % surveillent de chez eux car ils sont équipés d'outils de détection.

Des outils de détection de vêlage pour gagner en confort de travail

Afin de limiter le temps à y passer ou d'augmenter la fiabilité de l'observation, certains éleveurs investissent dans des outils de surveillance automatisée des vêlages. Parmi eux, on retrouve :

- la mesure de la température vaginale : une sonde intravaginale mesure la température et avertit l'éleveur par SMS lors d'une anomalie ou de l'expulsion de la sonde (par l'expulsion de la poche des eaux),

- la détection des mouvements de la queue : un accéléromètre fixé sur la queue prévient l'éleveur lorsque le soulèvement de la queue se fait pendant une durée déterminée,

- la détection des contractions abdominales : une ceinture équipée de capteurs mesure les contractions de l'animal et envoie un signal à l'éleveur en cas d'anomalie,

- la vidéosurveillance : l'éleveur peut surveiller ses animaux en continu et à distance,

- les podomètres : ils mesurent le nombre de pas de l'animal et avertissent l'éleveur lorsque ceux-ci augmentent avant le vêlage,

- la mesure du temps de rumination : les colliers mesurant le temps de rumination peuvent être utilisés pour détecter un vêlage puisque la vache rumine beaucoup moins le jour du vêlage.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


Tomy
Il y a 27 jours
Moi, je me léve presque chaque nuit en période de velage, souvent une fois.
Cela ne gene personne, moi non plus. Je considère que ça fait partie de mon métier.
Répondre
daniel policand
Il y a 28 jours
Une bonne petite claque à la maltraitance animale !
Répondre