Webinaire sur les boiteries des bovinsQuelles solutions pour les maîtriser ? Focus sur les flores de barrière

| par | Terre-net Média

Faciles à repérer, mais difficiles à diagnostiquer, les causes des boiteries sont souvent multifactorielles. Un contrôle durable de cette pathologie passe par un audit complet de l'élevage afin d'identifier les postes sur lesquels il est nécessaire d'agir. Pour comprendre cette démarche, Web-agri vous propose un webinaire en partenariat avec Sanders. Ce rendez-vous sera l'occasion aussi de dresser un état des lieux des connaissances sur les boiteries, leurs conséquences sur les performances d'un élevage et d'aborder le biocontrôle comme solution de prévention.

Webinaire Web-agri SandersInscrivez-vous au webinaire Web-agri Sanders sur les boiteries. (©La Factory)

Pour mieux comprendre les boiteries en élevage bovin et vous éclairer pour, si ce n'est résoudre, tout du moins contrôler le problème, Web-agri vous propose un webinaire en partenariat avec Sanders. Plusieurs intervenants se succéderont pour évoquer les solutions disponibles pour gérer le problème et, surtout, prévenir sa propagation et sa résurgence sur le long terme.

Aurore Duvauchelle Waché, de l'Idele, détaillera les différents types de boiteries et leurs causes. Pascal Cousin, chef de marché ruminant chez Sanders, évoquera les conséquences de la maladie sur l'élevage, notamment sous l'angle économique. Gino Scimia, vétérinaire Nolivade, présentera la méthode d'accompagnement et de suivi de l'éleveur, développée en partenariat avec Sanders, ainsi que les flores de barrière, solution de biocontrôle. Enfin, Arnaud Izabelle, responsable de la ferme du lycée agricole d'Yvetôt (76), témoignera de son utilisation des flores de barrière pour prévenir les boiteries.

Un temps d’échanges vous permettra de poser vos questions en direct à l’un ou l’autre des intervenants. Réservez le créneau du mercredi 25 novembre de 13h30 à 14h30.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article