Santé des porcs et volaillesLe projet de recherche européen Prohealth doté de 9 millions d'euros

| par | Terre-net Média

Prohealth est l'un des plus importants projets de recherche en santé animale financé par l'Union Européenne. Lancé en décembre 2013 au Royaume Uni, ce projet réunit 22 partenaires issus de la recherche académique, industrielle et privée provenant de 11 pays différents. En France, l'Inra, le Groupe Cccpa et Zoetis ont été retenus pour participer à cet ambitieux projet.

L’objectif du programme de recherche Prohealth est de trouver de  nouvelles solutions pour garantir la santé et la durabilité des systèmes d’élevages de monogastriques. Ce projet de recherche a reçu la plus importante subvention accordée par l’Union Européenne dans le domaine des productions animales : 9 millions d'euros, pour un coût total éligible de 11.9 millions €.

Le programme Prohealth s’intéressera ainsi aux maladies, infectieuses ou non infectieuses, fréquentes en  production de porcs et volailles (poulets de chair, poules pondeuses et dindes) élevés dans divers types de structures de production, sur tout le territoire de l’UE. Une approche épidémiologique et expérimentale sera mise en œuvre  pour étudier les liens entre prédisposition génétique et facteurs environnementaux (nutrition, gestion).

Coordonné par l’Université de Newcastle, Prohealth rassemble un consortium de 22 partenaires de 11 pays européens. Lancé officiellement le 17 décembre 2013 pour 5 ans, Prohealth réunit dix partenaires académiques, une association européenne, quatre partenaires industriels et sept Pme possédant une expertise dans le domaine des sciences vétérinaires. Ses membres proviennent du Royaume-Uni, de Belgique, de Chypre, de la République tchèque, du Danemark, de Finlande, de France, des Pays-Bas, de Pologne, d’Espagne et de Suisse.

 « Le programme Prohealt est centré sur une compréhension de la dimension multifactorielle des maladies animales en élevages. Les connaissances acquises seront utilisées pour mettre au point, évaluer et diffuser des stratégies d’amélioration et de contrôle efficaces dans le but de réduire l’impact sur tout le territoire européen », explique le vice-recteur de l’Université de Newcastle, le Professeur Steve Homans.

Inra, Groupe Ccpa et Zoetis

En  France, l’Inra, le Groupe Ccpa et Zoetis ont été retenus pour participer au projet.  « Ce partenariat est bâti sur une véritable synergie, explique Alejandro Bernal, vice-président directeur et président de la région Europe, Afrique et Moyen-Orient pour Zoetis Inc. Prohealth est un excellent exemple d’initiative privé/public dans le but de faire progresser nos connaissances scientifiques, de répondre aux défis globaux que l’avenir nous réserve et d’améliorer le bien-être et la santé des animaux. »

Santé des porcs et volailles ProhealthD’après l’Organisation mondiale de la santé animale (Oie), 30 % de la production de produits animaux est actuellement perdue en raison de maladies, infectieuses ou non, se déclarant au niveau des élevages ; et ce, aussi bien au niveau européen que mondial. (©Terre-net Média) 

 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article