Immunité des vaches laitièresImrestor d'Elanco réduit le risque de mammites cliniques après vêlage

| par | Terre-net Média

Le laboratoire Elanco vient d'obtenir l'autorisation de mise sur le marché (Amm) du médicament préventif Imrestor*, la première cytokine immunomodulatrice qui réduit le risque de mammite clinique de 26 % chez les vaches laitières et les génisses pendant les 30 jours qui suivent le vêlage.

Cliquez pour voir l’interview du vétérinaire Christian Engel sur le fonctionnement et le soutien de l’immunité chez les vaches laitières.

« Une lactation réussie repose sur une bonne gestion de la période de transition : les 90 jours clés qui vont du tarissement à la fin du premier mois de lactation », rappelle le Dr Christian Engel, vétérinaire du laboratoire Elanco (groupe Eli Lilly). Durant cette période, il faut maintenir une bonne calcémie, lutter contre le déficit énergétique et soutenir la fonction immunitaire. Jusqu’à aujourd’hui, les praticiens ne disposaient pas de médicament immunomodulateur qui puisse réduire les mammites autour du vêlage chez les vaches laitières. « Avec Imrestor, ils ont enfin une solution préventive qui est le fruit de 20 années de recherche par les équipes d’Elanco » se réjouit Christian Engel.

En effet, les vaches laitières et génisses présentent une baisse d’immunité en peripartum ce qui les rend vulnérables aux maladies comme les mammites, métrites et rétentions placentaires. Ce déficit immunitaire est en partie lié à la diminution de l’efficacité et du nombre des neutrophiles circulants dans la période autour du vêlage. Ces neutrophiles sont des cellules phagocytaires (globules blancs qui attaquent les micro-organismes pathogènes) clés pour protéger la vache des infections, notamment de l’utérus et de la mamelle. Imrestor est la première et la seule cytokine bovine immunomodulatrice commercialisée en médecine vétérinaire : il s’agit d’une protéine naturellement produite par les vaches pour augmenter le nombre de cellules neutrophiles et leurs capacités bactéricides.

deux injections sous-cutanée, sans délai lait

Le protocole est simple pour cette solution injectable soumise à prescription vétérinaire. Les seringues d’Imrestor sont préremplies et prêtes à l’emploi pour faciliter et sécuriser l’administration. Une première dose est injectée par voie sous-cutanée environ 7 jours avant la date prévue de vêlage. Une deuxième injection est administrée dans les 24 heures qui suivent le vêlage. Ce protocole permet de protéger les génisses et les vaches au moment le plus critique en matière de risque de mammites cliniques, le premier mois de lactation. Le temps d’attente est nul, « zéro traite » dans le lait et « zéro jour » dans la viande : aucun résidu. A conserver au réfrigérateur, ce médicament est commercialisé en boîte de 10 seringues ce qui permet de traiter 5 vaches ou génisses. Elanco annonce un tarif aux alentours de 29€ HT par vache traitée.

efficacité prouvée

L’essai clinique européen sur 2500 vaches laitières a montré une réduction relative de l’influence des mammites cliniques de 26 %, ainsi qu’une légère amélioration de l’expression des chaleurs. Imrestor est une solution préventive face à tous les types de germes (staphylocoques, colibacilles, streptocoques,…) en cause dans les mammites, à « large spectre » avec un temps d’action rapide et sans résidus, contrairement aux traitements antibiotiques ou à la vaccination qui ne prévient que contre quelques germes précis.

« C’est une molécule assez révolutionnaire en terme de pratique, admet Eric Colin, vétérinaire praticien dans les Côtes-d’Armor. De nombreux produits disent avoir des effets sur l’immunité des animaux, mais actuellement Imrestor est le seul à avoir obtenu une autorisation de mise sur le marché prouvant son efficacité. Il s’agit d’un concept nouveau qu’il faudra prendre le temps d’expliquer aux éleveurs et dont on observera les résultats sur le terrain avec attention. »

Imrestor d'Elanco Imrestor d'Elanco s'injecte en sous-cutané une première fois sept jours avant la date prévue du vêlage, puis dans les 24 heures qui suivent la mise-bas. Le produit est conditionné sous forme de seringues prêtes à l'emploi.(©Elanco)  

 Retrouvez tous les articles sur les mammites et la santé des bovins

N.B : * Imrestor est un médicament, demandez conseil à votre vétérinaire.

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article