Influenza aviaireFao : « L'élimination de la souche H5N1 prendra au moins 10 ans »

| par | Terre-net média

Selon le dernier rapport de la Fao, le virus hautement pathogène H5N1 demeure endémique dans six pays. Alors que cette souche de l'influenza aviaire a été enrayée dans la quasi-totalité des 60 pays touchés par la pandémie de 2006, son éradication complète dans les six pays encore touchés nécessitera beaucoup de temps, ainsi qu'un engagement durable de tous les acteurs.


Depuis 2003, la grippe A H5N1 a causé la mort d'environ
320 personnes dans le monde. (© Terre-net Média)

Selon Juan Lubroth, vétérinaire en chef de la Fao, à l’origine du dernier rapport de l’organisation sur le virus, son éradication complète dans ces pays prendra au moins dix ans, et ne sera possible qu’avec un engagement durable des bailleurs de fonds internationaux et des gouvernements de ces Etats.

Une approche à long terme nécessaire

Dans son rapport, la Fao identifie trois facteurs expliquant la résistance du virus dans ces six pays : une structuration des filières volailles offrant peu de protection contre les virus, une qualité médiocre des services vétérinaires et de production animale publics et privés, et un engagement trop faible dans la lutte contre H5N1.

Face à ces contraintes, la Fao recommande une approche à moyen et long terme incluant « un engagement politique durable, un engagement effectif des partenaires privés, des ajustements à la filière volailles dans les pays encore touchés, de la formation continue dans les institutions clés, et surtout de la mise en œuvre de la vaccination ».

Lire également :

Des chercheurs européens obtiennent des poulets génétiquement modifiés
ne transmettant pas la grippe aviaire


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article