Hygiène de la mamelleFaut-il raser ou brûler les poils du pis des vaches ?

| par | Terre-net Média

De plus en plus privilégiée face au rasage, l'épilation thermique de la mamelle permet de limiter les contaminations bactériennes et de faciliter le passage au robot. Mais certaines règles sont à respecter pour éviter de blesser l'animal. Un sondage réalisé sur Web-agri révèle que 58,9 % des éleveurs ne se préoccupent pas des poils du pis de leurs vaches tandis que 25,3 % ont recours à la flamme et 15,8 % au rasoir.

Les poils sur le pis des vaches peuvent être rasés ou brulés par mesure d'hygiène et pour faciliter la traite robotisée En traite robotisée, les poils sur la mamelle peuvent compliquer la détection des trayons par le laser. (©Terre-net Média)

En plus de couper les poils sur la queue des vaches, certains éleveurs éliminent également les poils sur la mamelle. Cette pratique permet de garder la mamelle plus propre (et donc de limiter les contaminations) mais aussi de faciliter la recherche des trayons par le laser du robot de traite. Deux options sont envisageables pour éliminer les poils du pis : le rasage ou l’épilation thermique. Un sondage réalisé sur Web-agri du 29 août au 5 septembre 2017 révèle que 58,9 % des éleveurs ne se soucient pas de ce problème. À l'inverse, 18 % brûlent systématiquement les poils et 7,3 % ne le font qu'au cas par cas. Concernant le rasage, 15,8 % des éleveurs utilisent cette pratique dont la moitié en systématique.

Le rasage prend plus de temps

Le rasage des poils de la mamelle ne peut se faire qu’en salle de traite. En effet, il faut que la vache soit en hauteur pour que l’éleveur puisse atteindre le pis facilement et sans risquer un coup de pattes. L’éleveur, équipé d’un rasoir, doit veiller à ne pas blesser l’animal, surtout dans les plis de la peau. L’opération peut s’avérer longue et parfois compliquée si l’animal bouge ou est stressé.

Brûler les poils du pis est une opération délicate

À l’inverse du rasage, l'épilation thermique peut se faire partout à condition que la vache soit bloquée (à l'auge, en salle de traite ou dans une cage de contention). Avant de brûler les poils du pis, il faut veiller à ce qu’il soit propre et non trempé par un produit post-traite qui pourrait réagir avec la flamme. Cette dernière doit être à basse température, soit de couleur jaune. Les flammes bleues sont à éviter car ce sont des flammes très chaudes qui peuvent brûler la peau du pis et blesser l’animal. L’éleveur peut se munir de gants ignifuges pour pouvoir éteindre les flammes si besoin et retirer les poils brûlés. Enfin, au moment de l’épilation, la flamme ne doit pas passer trop près du pis en se situant à une distance de 12 à 15 cm des poils.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article