Confort thermiqueBioret agri rafraîchit les vaches en été avec son matelas pour logettes Aquaclim

| par | Terre-net Média

Bioret agri vient d'inventer l'Aquaclim, le premier matelas à eau climatisé capable de faire baisser la température corporelle des vaches laitières et de lutter contre le stress thermique en été.

Cliquez pour voir l’interview de Jean-Vincent Bioret sur le confort thermique des bovins.

L'entreprise Bioret agri a présenté au Sima 2017 sa dernière innovation en matière de confort des vaches laitières : un matelas climatisé nommé Aquaclim. Le principe consiste à faire passer l’eau d’abreuvement (à 12°C si elle est forée dans le sous-sol) à l’intérieur d’un ballon d’échange thermique pour rafraîchir un fluide caloporteur circulant dans les matelas à poches d’eau. En cas de forte chaleur, le matelas rafraîchit la surface du couchage, et capte les calories émises par les vaches. Ainsi plus les vaches boivent, plus elles climatisent leurs logettes.

« Une vache, c’est un gros radiateur qui émet 600 watt et cherche avant tout à évacuer sa chaleur, explique Jean-Vincent Bioret, dirigeant de l’entreprise basée en Loire-Atlantique. Sa température de confort se situe entre 0 et 15 °C et au-delà de 20 °C, elle commence à souffrir de la chaleur. En fait, cela fait des années que nous faisons coucher les vaches sur des matériaux isolants du froid comme la paille ou le caoutchouc ou les logettes creuses, alors qu’une vache recherche exactement l’inverse, au pâturage l’été elle va chercher à se coucher aux endroits les plus frais, même humides. » La poche d’eau permet une pression bien répartie sous l’animal. Car une vache reste couchée 12 à 14 heures par jour et le matelas permet de rafraîchir le ventre et la mamelle de la vache qui sont des zones très irriguées par le flux sanguin à 39°C. L’Aquaclim a été testé en laboratoire et a permis de faire baisser la température de couchage de 6 °C en captant une énergie de 150 watt par vache.

Bioret agri a déjà plusieurs années de recul dans le matelas à eau avec son modèle Aquastar. « L’eau a l’avantage de ne jamais se déformer fait remarquer Jean-Vincent Bioret. Un simple matelas à eau suffit généralement en climat océanique où la température redescend suffisamment la nuit, tandis qu’en climat continental l’Aquaclim présente un gain réel de confort thermique de jour comme de nuit. » Le tarif est affiché aux alentours de 320 euros par place de 1,20 mètre de large.

Que faire de l’eau chaude ? « En traite robotisée, c’est un avantage puisque l’abreuvement est linéaire dans le temps. Il est alors possible de mettre un échangeur thermique pour tiédir légèrement l’eau d’abreuvement. En traite traditionnelle, on fonctionnera plutôt en système de géothermie en évacuant les calories dans un forage ou un étang par exemple. »  Alternativement, en cas de froid important en hiver, la vache sera réchauffée. D’ailleurs, l’Aquaclim semble déjà intéresser des élevages en Sibérie !


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article