Contrôle des maladies animalesAméliorer le recueil des données zoosanitaires grâce à Wahis+

| par MO | Terre-net Média

Wahis, le système mondial d'information zoosanitaire de l'OIE fait peau neuve afin de relever de nouveaux défis sanitaires et de répondre aux exigences de l'avenir. Ce nouvel outil WAHIS+ sera complété de nouvelles solutions technologiques permettant d'améliorer le recueil et la diffusion des données sur les maladies animales.

Le système mondial d’information zoosanitaire de l’OIE, Wahis, donne accès à des informations sanitaires dans le but de contrôler efficacement les maladies animales transfrontalières. Ce système assure la détection précoce des maladies émergentes, contribue à protéger la santé publique et les moyens de subsistance des populations au niveau mondial, et facilite le commerce international.

Plus de 10 ans ont passé depuis son lancement et des modifications sont nécessaires pour répondre aux nouveaux défis rencontrés par la santé publique vétérinaire d’aujourd’hui. Le nouveau système, Wahis+ fera appel aux nouvelles technologies et s’adaptera aux changements de la société et aux besoins futurs. Le système de notification sera plus rapide, plus intuitif et possèdera de nouvelles fonctionnalités et fonctions avancées, notamment en ce qui concerne l’extraction des données, leur consultation personnalisable et la visualisation des données spatiales et temporelles.            

Dans les années à venir, l’outil améliorera le recueil et la diffusion des données sur les maladies animales d’importance épidémiologique pour les espèces domestiques et sauvages.             

Au cours des années, Wahis a produit d’importantes données chiffrées. Presque 1 500 notifications et rapports de suivi ont été reçus en 2016. Son système de notification comprend un réseau mondial de plus de 200 pays qui envoient des informations sur 116 maladies animales à fort impact listées par l’OIE, y compris 34 zoonoses dont l’anthrax, la fièvre de la Vallée du Rift, la rage, l’influenza aviaire, ainsi que sur des maladies émergentes. 16 000 abonnés reçoivent les alertes Wahis et plus de 80 000 visiteurs consultent l’interface chaque mois. 


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article