Tuberculose bovine275 bovins abattus après deux cas dépistés dans la Loire

| Afp

275 vaches à viande ont été abattues ces dernières semaines près de St Étienne dans la Loire après la découverte d'un cas de tuberculose contagieuse pour l'homme, a-t-on appris jeudi auprès de la Direction départementale de la protection des populations.

A la différence de départements comme la Dordogne ou la Côte d'Or, les cas de tuberculose bovine sont très rares dans la Loire, qui compte de nombreux élevages allaitants et laitiers, a souligné la directrice, Nathalie Guerson. « Le cas qui nous occupe depuis des semaines a été décelé dans un abattoir breton. La traçabilité a permis de remonter jusqu'à un troupeau de Saint-Galmier (42), majoritairement de race charolaise », a-t-elle précisé.

Après la confirmation d'une tuberculose miliaire, le 8 septembre, des mesures de dépistage ont été prises dans une trentaine de cheptels, représentant plusieurs milliers d'animaux. Outre les 260 bovins du troupeau de l'animal, quinze autres animaux ont été abattus lorsque les premiers tests étaient positifs, selon la même source. Mais un seul autre cas de tuberculose a finalement été découvert. L'éleveur de Saint-Galmier devrait recevoir prés de 100.000 euros de dédommagement. 

CharolaisL'an dernier, deux troupeaux ont dû être abattus en Mayenne après la découverte de la bactérie Mycobacterium bovis sur un taurillon. (©Terre-net Média)

Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article