Pôle santé animale

18Mars
Peste porcine africaine

La clôture qui doit empêcher l'arrivée en France de sangliers porteurs de la peste porcine africaine sera terminée fin mars, et 230 sangliers ont été abattus pour dépeupler la future « zone blanche » avec la Belgique, a indiqué lundi le ministère de l'agriculture.

8Mars
En vidéo

Savoir repérer les signes de déshydratation et de diarrhée des veaux

Qui n'a jamais eu un veau en diarrhée ? Sarah Neumann-Raoux, vétérinaire chez Eilyps donne quelques points de repère pour détecter les signes de déshydratation ou de diarrhée des veaux. Pli de peau, profondeur de l'½il, réflexe de succion et température sont les quatre principales choses à regarder.


21Février
[Alimentation des vaches laitières]

Coût alimentaire : attention aux quelques litres qui peuvent coûter cher !

Augmenter les concentrés pour produire plus de lait par vache, est-ce la bonne solution ? Peut-être pas. Les conseillers vaches laitières des chambres d'agriculture de Bretagne donnent quelques indications pour produire du lait à un coût maîtrisé.

18Février
Équipement

Profiter de l'hiver pour anticiper les prochaines grosses chaleurs estivales

Au c½ur de l'hiver, on n'a pas forcément la tête aux coups de chaud de l'été. Et pourtant, c'est le bon moment de les anticiper. Sans forcément investir beaucoup d'argent, les experts du BTPL donnent quelques astuces pour anticiper les grosses chaleurs et réduire les impacts sur la santé et la production des vaches.

15Février
Gaec Lombardot (25)

« Soigner autrement le troupeau pour être en accord avec soi-même »

Isabelle et Xavier Lombardot élèvent une quarantaine de Montbéliardes dans le département du Doubs. Après une véritable remise en question, ces producteurs de lait à Comté sont passés des traitements systématiques et préventifs sur leur troupeau aux médecines complémentaires. Après s'être formée à l'homéopathie, à l'aromathérapie et même à l'ostéopathie et aux massages, Isabelle se sent aujourd'hui « plus en accord avec ses valeurs de respect de la nature, de l'animal, et l'envie de ne plus utiliser de la chimie partout. »

11Février
Lu sur les réseaux

Logettes paillées, creuses, matelas : quel modèle choisir ?

Quel éleveur ayant un projet de bâtiment ne s'est jamais demandé : quel logement choisir pour mes vaches ? Quel type de logettes installer ? C'est effectivement les questions que se posent certains d'entre eux sur les réseaux sociaux. Et à ce sujet, les avis diffèrent même si une préférence pour les logettes matelas + paille semble l'emporter.

8Février
Tarissement court

Quelles vaches peut-on tarir pendant un mois au lieu de deux ?

Il est possible, voire conseillé, de tarir certaines vaches laitières hautes productrices pendant seulement 30 à 42 jours au lieu des deux mois habituels. Le tarissement court peut s'appliquer aux multipares qui produisent encore plus de 20 litres 60 jours avant le vêlage. Cette pratique améliorerait même les résultats de reproduction. Le Btpl détaille les clés de réussite pour perdre deux fois moins de temps improductif au tarissement.

6Février
[Conseil d'expert]

« Écorner jeune, avec une bonne contention, puis prendre en charge la douleur »

Vincent Dufour, de l'Institut de l'élevage, dispense des formations aux éleveurs sur l'écornage des veaux. Il rappelle les fondamentaux : « Disposer d'une contention suffisante, écorner jeune, prendre en charge la douleur pendant et après l'intervention ». Qu'importe la matériel, l'éleveur doit maitriser le geste et tout ce qui l'entoure pour être le moins invasif possible.

25Janvier
Reportage

Marine, ostéopathe (27) : « On aide le bovin à retrouver son état d'équilibre »

Marine Criquioche est ostéopathe animalier dans l'Eure. Les bovins font partie de son quotidien. Lorsqu'un éleveur l'appelle, elle tente d'intervenir au plus vite : « Il s'agit souvent de troubles locomoteurs. Ça peut être une vache qui est tombée, qui s'est faite chevauchée ou qui boite. Chez les veaux, ce sont plus souvent des troubles cervicaux qui les empêchent de téter correctement. » Elle conseille aux éleveurs de se tourner vers un ostéopathe dès qu'ils constatent un tel souci car une mauvaise posture peut aller jusqu'à compromettre la carrière de l'animal.

23Janvier
[Alimentation des vaches laitières]

Pâturage et complémentation à l'auge : comment s'y retrouver ?

Le pâturage tient encore une place importante dans les élevages laitiers de l'Ouest. S'il est parfois difficile de gérer la complémentation des animaux à l'herbe, les conseillers des chambres d'agriculture de Bretagne répondent aux questions fréquemment soulevées pour vous aider à gérer la période de pâturage.

17Janvier
[Alimentation des vaches laitières]

Faut-il une complémentation spécifique pour les débuts de lactation ?

Pour éviter les débuts de lactation chaotiques (amaigrissement, acétonémie, problèmes de reproduction...), il vaut mieux s'y préparer. Les experts alimentation des chambres d'agriculture de Bretagne vous aident à y voir plus clair en détaillant la complémentation idéale des débuts de lactation.

11Janvier
Reportage au Gaec Vaudron (27)

« En acupuncture, on actionne les interrupteurs de l'énergie »

Anita Vaudron, éleveuse laitière de l'Eure, pratique l'acupuncture sur son troupeau depuis 2016. Adepte des médecines complémentaires, elle ne quitte que rarement sa boite d'aiguilles et son schéma. Selon l'éleveuse, la base c'est le « triangle de l'immunité » et tout le monde y passe ! « Stimuler ces trois points permet de relancer la machine en rééquilibrant l'énergie générale », explique Anita. Elle parvient également à soigner d'autres pathologies comme les mammites, les métrites et les diarrhées des veaux et a de ce fait réduit de près de 30 % ses frais vétérinaires.

10Janvier
Maladies respiratoires

Allotement des broutards, peut-on se passer de l'antibiothérapie ?

Les broutards issus de différents élevages puis allotés dans les ateliers d'engraissement sont très sensibles aux maladies respiratoires. Limiter le recours aux antibiotiques passera par la vaccination chez les naisseurs et l'organisation de l'information au sein de la filière.

21Décembre
2018
Paroles de lecteurs

Le financement de L214 fait aussi débat dans les commentaires

À l'image de ce qu'il s'est passé sur Twitter, les lecteurs de Web-agri ont vivement réagi à l'info selon laquelle L214 aurait touché plus d'un million d'euros d'une organisation américaine. « Comment accepter qu'une association soit financée pour détruire l'élevage ? », s'indignent de nombreux éleveurs.