Les forumeurs en parlentFaut-il épandre les boues de stations d'épuration sur les sols agricoles ?

| par | Terre-net Média

« Qu'en pensez-vous ? », « Que faut-il exiger en contrepartie ? », « Peut-on faire pâturer les vaches ensuite ? ». Ben24, contacté par sa communauté de communes, demande l'avis des forumeurs sur l'épandage de boues de stations d'épuration sur prairies.

EpandageFaut-il accepter d'épandre des boues de station d'épuration ?  (©Terre-net Média)« N’acceptes pas. Chacun sa **** », lui conseille Dairy un peu abruptement. « Refuse, renchérit Olmer. On nous traite de pollueurs avec nos lisiers. Il faut qu’on fasse des stations de traitement pour se mettre aux normes. Alors les communes n’ont qu’à en faire autant avec le lisier humain, elles verront ce que ça coûte. »

Manu64, lui, estime qu’épandre des boues de stations d’épuration est possible « sur maïs, mais pas sur prairies ». « Vu ta zone, poursuit-il, les superficies d’épandage ne doivent pas courir les rues. Donc, ça se monnaye. »

Agri72 se montre très carré dans ses recommandations. « Premièrement, tu dois rédiger une convention écrite, explique-t-il à Ben24. Pour info, si tu reviens sur ta décision après acception écrite, tu as le droit le jour même de l'épandage de refuser. Tu peux aussi exiger, de la personne en charge de l'assainissement, des analyses dans un laboratoire neutre pour les oligoéléments, les métaux, etc. Par contre, tu ne sauras jamais quelle est la teneur en hormones et en médicaments. Deuxièmement, mieux vaut ne jamais demander de contrepartie pécuniaire car, s'il y a problème, tu seras responsable car tu es le "propriétaire" des boues. Troisièmement, il ne faut jamais mettre des boues de stations sur des pâtures, car elles ne sont pas traitées contre le ténia. »

« Même les adventices ne poussent pas »

« Dans les boues, il y a du mercure il me semble », ajoute Whitney. « J'ai repris des terres suite au remembrement, qui avaient reçu des boues : une parcelle de 1,5 ha au beau milieu d'une parcelle de 15 ha. J'y fais une rotation maïs blé. Pour le blé, je n'ai pas eu trop de problèmes. Mais pour ce qui est du maïs, c'est une tout autre histoire. Il y a toujours des endroits, dans la partie ayant reçu des boues, ou le maïs est bloqué au stade 6 feuilles et finit par crever. J'ai eu beau y mettre de fortes doses de chaux et de fumier, rien n’y fait. Même les adventices, telles que chenopodes et mercuriales, n'y poussent pas. J'étais prêt à faire des analyses de métaux lourds. Mais on me l'a déconseillé à cause du risque de voir toute la parcelle mise en interdiction de cultures. Je me suis renseigné pour savoir quel était le contenu des contrats pour les épandages de boues dans mon canton. J’ai eu la surprise d'apprendre que seule l'analyse fournie par le gestionnaire de la station d'épuration était valable en cas de litige. »


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

DÉJÀ 2 RÉACTIONS


‏@E_Ferrand_03 via Twitter
Il y a 2096 jours
non! et c'est un élu en charge de l'assainissement qui le dit! Trop risqué pour l'avenir!
Répondre
vik
Il y a 2097 jours
NON chacun sa merde il faudra apprendre aux professeurs d'enfants a ne dire que les exploitants agricoles polus il y a 8 jour que une etudiante me disais que les bovins boivent 80l d'eau par jour heureusement qui a u debat sur le sujet (tous l'extreme pour amuser les gents d' aujourd'hui avec de l'eau, du nucleaire ,du plastiques. Si il y a une guerre il y aura famine et + de profesionnel
Répondre