GénétiqueUne étude révèle la complexité du déterminisme génétique de la taille des bovins

| par MO | Terre-net Média

Dans le cadre du consortium international « 1 000 génomes bovins », des chercheurs ont exploré le déterminisme génétique de la taille des animaux. Au moins 163 régions génomiques sont impliquées dans le contrôle génétique de la taille des bovins.

En explorant le génome des bovins, les chercheurs ont découvert les régions d'ADN qui expliquent la taille réduite des animaux de races Angus, Hereford et Belted Galloway.En explorant le génome des bovins, les chercheurs ont découvert les régions d'ADN qui expliquent la taille réduite des animaux de races Angus, Hereford et Belted Galloway. (©Terre-net Média)

Le consortium international « 1 000 génomes bovins », fut l’occasion pour des chercheurs de l’Inra et de l'union des coopératives agricoles de sélection et reproduction animales Allice, en collaboration avec leurs collègues étrangers, d’explorer le déterminisme génétique de la taille des bovins. Ils ont analysé 25 millions de variants génétiques, c’est-à-dire de mutations naturelles apparues au fil des générations, présents dans les génomes de 58 000 taureaux issus de 17 populations représentant sept races bovines. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence 163 régions du génome bovin impliquées dans la variabilité de la stature des animaux et ont identifié dans chaque région la plupart des gènes en cause. Parmi ces gènes, plusieurs ne présentent plus de variabilité dans certaines races, ce qui témoigne de l’importante pression de sélection qui s’est exercée au fil du temps à leur égard et donc sur la taille des animaux.

Ces régions génomiques contribuent à expliquer la taille réduite d’animaux miniatures de races Angus, Hereford et Belted Galloway. Par contre, elles expliquent à peine 14 % de la variabilité observée de la taille de sept populations bovines de races simmental, limousine, hereford, charolaise, angus et brune suisse. Cette étude révèle pour la première fois la complexité du déterminisme génétique de la taille des bovins. Ces résultats ont été publiés dans la revue Nature Genetics le 19 février 2018.


Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

A lire également

   Rechercher plus d'article

Soyez le premier à commenter cet article